La quatorzième édition du Tour cycliste international du Bénin a été lancée ce mercredi 10 mai à Parakou par le premier adjoint au maire de la ville, Ibrahim Chabi Mama….

14e Tour cycliste international du Bénin: Le Burkinabé Mathias Sorgho remporte la première étape

14e Tour cycliste international du Bénin: Le Burkinabé Mathias Sorgho remporte la première étape

La quatorzième édition du Tour cycliste international du Bénin a été lancée ce mercredi 10 mai à Parakou par le premier adjoint au maire de la ville, Ibrahim Chabi Mama. Longue de 157 kilomètres, cette première étape entre Parakou et Savè a été remportée par le Burkinabè Mathias Sorgho en 4h 17 min 57 secondes. Le premier Béninois Augustin Acakpo se pointe à la douzième position sur quarante-cinq cyclistes au départ.

Le top de la quatorzième édition du Tour cycliste international du Bénin a été donné hier à 9 h 15 au niveau du carrefour Hubert Maga, du nom de l’ancien président de la République, à Parakou. Dans son allocution, le représentant du maire de la ville de Parakou, a remercié les organisateurs pour avoir porté leur choix sur la cité des Kobourou pour le lancement de cette messe du cyclisme. « Cette compétition rentre dans la ligne droite des ambitions du Conseil communal de la ville », rappelle le premier adjoint au maire, Ibrahim Chabi Mama. Il a ensuite souhaité bonne chance à tous les cyclistes avant d’émettre le vœu de voir les Béninois s’illustrer au cours de la compétition.
Dès son lancement, les cyclistes ont affiché leurs ambitions de faire du résultat, car la période d’observation n’a duré que trente minutes. A 9 h 46, les coureurs nigériens attaquent pour annoncer les couleurs. Les Burkinabés jusque-là regardent faire et laissent le Congolais Ghislain Mamboma prendre la tête de la course dans la ville de Tchaourou, après 50 km de course avec une légère avance de 1 min 50. La course est véritablement lancée.
Quelques minutes plus tard, les ambassadeurs béninois vont se démarquer. En effet, Rémy Sohou rejoint l’échappée, mais juste pour deux minutes. Les autres coureurs vont réagir automatiquement en rattrapant le groupe. Bebeka Matondo de la République démocratique du Congo va prendre seul la tête du classement.
A deux kilomètres du premier point chaud prévu à Papané, à 57 km du départ, les champions en titre décident de prendre l’étape à leur compte. Le jeune Salifou Yarbaga devance le Congolais et prend la tête de la course et gagne le premier point chaud. Il est suivi de son compatriote Bassirou Moneyan et du Béninois Bachiki Idrissou.
Après cette victoire, les Burkinabé lâchent et récupèrent. Ils mettent en place leur stratégie : celle de courir en équipe. Ils bloquent les Congolais. Ce qui permet aux Ivoiriens de prendre la tête avec une avance de 1min 8, mais ils seront rattrapés et devancés par les cyclistes du pays des hommes intègres qui gagnent de nouveau le deuxième point chaud à Kilibo à 71 km de l’arrivée, par le biais du même Bassirou Moneyan qui sera suivi cette fois-ci par son capitaine Abdel Aziz Nikiéma et par le Béninois Bachiki Idrissou qui s’illustre à nouveau.
A ce stade de la compétition, les Béninois lancent le jeune Rémy Sohou qui se met seul en tête de l’échappée. Il sera rattrapé très tôt, malgré son avance de 1 min 7.
A quelques kilomètres du dernier point chaud de cette première étape, le Burkinabé Abdel Aziz Nikiéma, le Togolais Dodji Toulassi et l’Ivoirien Konté Bassirou s’échappent et gagnent le troisième point chaud à hauteur de Gogoro à 34 kilomètres de l’arrivée.
A 10 kilomètres de l’arrivée, le vainqueur de la treizième édition du Tour cycliste international du Bénin se fait annoncer. Il rejoint le peloton de tête, maintient le cap et finit par gagner logiquement cette première étape entre Parakou et Savè de 157 kilomètres en 4 h 17 min 57 s avec une moyenne de 36,5 km/h. Son capitaine Abdel Aziz Nikiéma et l’Ivoirien Konté Bassirou sont respectivement deuxième et troisième après cette première étape.
La deuxième étape sera courue aujourd’hui entre Dassa et Bohicon. Une étape longue de 80 km avec un seul point chaud à la hauteur de Setto à 38 km de Bohicon.
Finalement ce sont les cyclistes de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Burkina Faso, du Congo, du Congo-Brazzaville, du Togo, de la France et du Bénin qui animent la course?

Ils ont dit…
Le Burkinabé Mathias Sorgho, vainqueur de la première étape

« C’est une belle journée pour les Etalons cyclistes qui ont arraché les deux premières places de cette première étape du quatorzième Tour cycliste international du Bénin. Ça été une belle course, car avant le départ, nous étions concentrés avec l’encadrement technique sur les stratégies à adopter afin de garder le maillot jaune. Notre objectif était de placer trois à quatre burkinabés dans le classement général. Nous sommes contents. Je remercie le capitaine Abdel Aziz Nikiéma qui a été combatif avec tous les autres coéquipiers qui se sont battus. Pour la suite, nous allons gérer les quatre étapes qui restent en maintenant l’écart. Nous ferons tout pour gérer le maillot jusqu’à Cotonou. »
L’Ivoirien Konté Bassirou, 3e de l’étape

« Nous nous sommes battus pour occuper cette troisième place et je pense que nous allons continuer le travail pour maintenir le cap. Pour moi, c’est une bonne performance. Tout s’est joué à cinq kilomètres de l’arrivée avec les Burkinabés qui se sont échappés. Je suis venu avec mes coéquipiers ici pour me faire plaisir. Je n’ai pas encore dit mon dernier mot. En réalité au sprint final, j’étais seul contre quatre coureurs burkinabés. C’était compliqué pour moi »?

Les Béninois se sont bien comporté en ce début de compétition. Ils ont réussi à se positionner à la troisième loge lors des deux sprints intermédiaires par le biais de Bachiki Idrissou. Au classement général au terme de cette première étape, le premier Béninois a nom Augustin Acakpo. Il a franchi la ligne d’arrivée en 4 h 23 min 47 et occupe la 12e place. Le deuxième Béninois de cette étape s’appelle Emmanuel Sagbo qui termine 23e. Bachiki Idrissou est 25e ; Jacques Hounsa 34e, ;Robert Kponha trente-huitième et Rémy Sohou : 41e.

  • Social Links:

Laisser une réponse