Mort depuis longtemps, mais toujours vivant dans le cœur des mélomanes. Ce jeudi 11 mai, les fans de la star du reggae Bob Marley se souviennent de cette icône encore…

36 ans après sa disparition: Bob Marley, demeure une icône toujours vivante

36 ans après sa disparition: Bob Marley, demeure une icône toujours vivante

Mort depuis longtemps, mais toujours vivant dans le cœur des mélomanes. Ce jeudi 11 mai, les fans de la star du reggae Bob Marley se souviennent de cette icône encore vivante, trente-six ans après sa disparition.

11 mai 1981 – 11 mai 2017. Il y a trente-six ans, disparaissait Robert Nesta Marley alias Bob Marley. La star de reggae devenue une icône mondiale continue de drainer du monde, notamment dans le rang des jeunes qui ne l’ont connue que par ses chansons et ses vidéos. Depuis l’au-delà, la star continue d’adoucir les cœurs à travers ses disques qui se vendent encore par milliers dans le monde.
La jeune génération se familiarise avec la philosophie de l’homme et l’adopte. Ses morceaux sont repris et interprétés par les jeunes musiciens. Au Bénin, Bob Marley fait bouger vieux et jeunes dans les boîtes de nuit, les bars et restaurants. Son image circule toujours sur les gadgets, les tee-shirts et autres étrennes. Ses posters sont utilisés pour orner des chambres et des lieux publics. C’est un artiste hors-pair qui, malgré sa disparition, continue de dominer les pensées des jeunes. Et considérant la célébrité de l’homme, le monde culturel fait de la date de son décès une solennité toute particulière. Le mouvement du rastafarisme prôné par l’artiste continue d’avoir des adeptes. Le concept, la philosophie et la culture du mouvement sont marqués par diverses influences bibliques, comme le concept de Babylone qui s’étend à tous les aspects de la société : matérialisme, argent, capitalisme, police. Bob Marley et ses successeurs ont donc permis la diffusion du reggae et des principes rasta dans le monde entier. Seul hic, la propension des rastafaris pour la ganja, le chanvre indien et autres drogues !
A l’occasion de la célébration du décès de l’icône ce jeudi 11 mai, plusieurs manifestations sont prévues, notamment au centre culturel et artistique Yes Papa et sur le Campus d’Abomey-Calavi comme d’habitude, avec au menu des concerts, des caravanes et des conférences-débats sur les méfaits de la drogue.
Rappelons que Bob Marley est né le 6 février 1945 à Nine Miles en Jamaïque. La star incarne avec le mouvement rastafari l’éveil de son peuple pour une révolution spirituelle contre un oppresseur qu’il décrit d’abord comme étant le fruit d’une imposture chrétienne, voire païenne, capitaliste, corrompue raciste et hypocrite à la fois.

Par Solys BABADOUDOU (Stag)

  • Social Links:

Laisser une réponse