Le rapport du groupe de travail sur l’Education mis en place par l’Union fait la Nation (Un) est révélateur de bien de maux qui minent le secteur éducatif au Bénin,…

Réforme du système éducatif du Bénin : Les propositions de l’Union fait la nation

Réforme du système éducatif du Bénin : Les propositions de l’Union fait la nation

Le rapport du groupe de travail sur l’Education mis en place par l’Union fait la Nation (Un) est révélateur de bien de maux qui minent le secteur éducatif au Bénin, mais surtout donne des orientations pour redorer le blason de l’école béninoise. « …Si nous ne faisons rien et restons dans l’état dans lequel on est, il est fort probable que nous ne pourrions relever aucun défi. Il faut revoir tout notre système éducatif pour éviter des surprises désagréables », a déclaré le président de l’Un, Bruno Amoussou le samedi dernier à l’occasion de l’évaluation de ce rapport. A en croire Augustin Videgla, président du Comité thématique sur l’Education et le professeur Achille Massougbodji, président du Comité d’organisation de cet atelier d’évaluation, l’heure est grave, il faut repenser ‘’notre système éducatif’’. Et pour pallier le mal, l’Un déclare qu’il urge de mettre l’accent sur la formation technique, professionnelle et duale, d’instaurer sans discrimination, l’examen national pour l’obtention des diplômes de Licence et de Master au profit des étudiants des Universités aussi bien privées que publiques. Dans un document intitulé Reconstruction du système éducatif du Bénin en phase avec les ambitions actuelles de développement économique, social et culturel du pays, le comité thématique a identifié quatre sous-secteurs dans le domaine de l’éducation. Il s’agit des sous-secteurs, Enseignement maternel et primaire ; Enseignement secondaire, technique et de la Formation duale ; Enseignement supérieur et recherche scientifique ; Alphabétisation et promotion des langues nationales. Pour l’Un, des efforts considérables ont été faits par le gouvernement actuel mais beaucoup reste à faire pour que l’Education retrouve ses lettres de noblesse.
29-05-2017, Arnaud DOUMANHOUN

  • Social Links:

Laisser une réponse