Trop cher le taxi à Bruxelles? Que dire dès lors des tarifs pratiqués à Genève et Zurich… Les tarifs des taxis varient très fortement d’un pays à l’autre, c’est normal….

Ces villes où le taxi coûte une fortune…

Ces villes où le taxi coûte une fortune…

Trop cher le taxi à Bruxelles? Que dire dès lors des tarifs pratiqués à Genève et Zurich… Les tarifs des taxis varient très fortement d’un pays à l’autre, c’est normal. Ce qui l’est moins, en revanche, c’est que ces disparités parfois étonnantes ne semblent pas toujours respecter une cohérence prévisible, à savoir des critères économiques, démographique ou pétroliers (voir articles connexes).

Moins cher à Hong Kong qu’à Anvers Ainsi, selon une étude menée par l’entreprise Carspring dans 80 villes éparpillées sur six continents, une course de trois kilomètres coûtera 0,49 euro au Caire (Égypte), 1,24 euros à Bombay (Inde), 1,31 euros à Bucarest (Roumanie), 2,59 euros à Istanbul (Turquie), 2,74 euros à Pékin (Chine), 3,37 euros à Buenos Aires (Argentine), 4,29 euros à Dubaï, 5,59 euros à Hong Kong, soit moins qu’à Barcelone (5,61 euros), Paris (6,35 euros), New York (6,96 euros), Sydney (Australie, 7,37 euros), Rome (7,78 euros), BRUXELLES (8,45 euros), Berlin (9,90 euros) ou même ANVERS (10,33 euros).

Le taxi suisse hors de prix Le classement est dominé par deux villes suisses: Genève et Zurich où le même trajet s’élève à, respectivement 15,57 et 22,43 euros. Elles sont suivies par Tokyo, troisième mais qui obtient la palme de la course la plus chère entre l’aéroport et le centre-ville: 168,67 euros en moyenne. Les principales villes scandinaves, allemandes, britanniques et néerlandaises complètement le top 20. La première ville française est Nice, loin devant Marseille, Lyon, Toulouse et Paris, la moins chère des cinq.

  • Social Links:

Laisser une réponse