Lors de la 2e journée du championnat national de football, Ligue 1 au Bénin, les journalistes et reporters sportifs étaient interdits d’accès aux stades qui accueillent les différents matches. Mécontents…

Pour fustiger le traitement de la presse sportive par Lmcj : 73 reporters sportifs signent une pétition et mettent en garde

Pour fustiger le traitement de la presse sportive par Lmcj : 73 reporters sportifs signent une pétition et mettent en garde

Lors de la 2e journée du championnat national de football, Ligue 1 au Bénin, les journalistes et reporters sportifs étaient interdits d’accès aux stades qui accueillent les différents matches. Mécontents de cet acte de Lmcj Medias International, partenaire de la Fédération béninoise de football (Fbf), les hommes des médias ont signé une pétition envoyée au ministre des Sports avec ampliations au Ministère de la Communication, à la HAAC, à l’Upmb, au Cnpa, à l’Odem et au Cnosb pour fustiger le traitement de la presse sportive par la structure partenaire de la Fbf et mettent en garde en cas de récidive. Lisez ci-dessous la pétition !!!

PETITION DES JOURNALISTES, REPORTERS SPORTIFS ET PHOTOJOURNALISTES POUR FUSTIGER LE TRAITEMENT DE LA PRESSE SPORTIVE PAR LMCJ MEDIAS INTERNATIONAL LORS DE LA 2E JOURNEE DE LIGUE 1

A Monsieur le Ministre des Sports

Lors de la deuxième journée du championnat de football de première division baptisé « Ligue 1 », les journalistes, reporters sportifs et photojournalistes ont été interdits d’accès aux matches. Certains ont été carrément humiliés aux entrées des différents stades. Monsieur le Ministre, nous protestons énergiquement contre les violences verbales et les propos dégradants subits par endroits, par plusieurs de nos confrères qui n’avaient pour seul désir que d’exercer leur profession. Ces incidents sans précédent s’opposent à l’élan de solidarité qui est observé au sein de la presse béninoise de tous ordres, dès l’annonce de la reprise des championnats nationaux et lors de la première journée de la Ligue 1. Monsieur le Ministre, le football béninois a connu bien des déboires, ces dix (10) dernières années et les efforts consentis par les uns et les autres pour que reprennent les compétitions statutaires de la Fédération Béninoise de Football sont visiblement contrariés par l’exécution d’un contrat qui donne d’énormes pouvoirs à l’Agent bénéficiaire LMCJ Médias International. Les journalistes, reporters sportifs et photojournalistes béninois, en appellent à la responsabilité du Gouvernement béninois et souhaitent de lui, qu’il interpelle la Fédération Béninoise de Football, délégataire de pouvoir, pour un retour à la normale. Les journalistes, reporters sportifs et photojournalistes béninois proposent que tous les professionnels des médias puissent avoir un accès libre et sans condition aucune, aux compétitions de la Fédération Béninoise de Football, dès qu’ils auront exhibé la carte de presse de la HAAC ou celle à eux délivrée par leurs organes respectifs. Les journalistes, reporters sportifs et photojournalistes béninois signataires de la présente pétition exigent de l’Agent LMCJ Médias International jouissant du mandat de commercialisation du dispositif publicitaire des compétitions organisées par la FBF, des excuses publiques et mettent en garde la Fédération Béninoise de Football contre de nouveaux agissements qui seraient de nature à humilier les professionnels des médias. Les journalistes, reporters sportifs et photojournalistes béninois signataires de la présente pétition se réservent le droit de boycotter toutes les compétitions de la Fédération Béninoise de Football, en cas de récidive des incidents dénoncés supra. Comptant sur le bon sens, le patriotisme et l’attachement de tous à la promotion du football béninois, nous espérons vivement conjuguer au passé toutes les entraves à l’exercice de la fonction des hommes de médias dans les arènes sportives.

Fait à Cotonou, le 20 Juillet 2017
Ampliations
Ministère de la Communication, HAAC, UPMB, CNPA, ODEM, CNOSB

  • Social Links:

Laisser une réponse