Après le nul 1-1 à Lomé, les Écureuils locaux du Benin et les Eperviers du Togo se sont encore neutralisés (1-1). Et c’est à l’issue de la séance des tirs…

Match Bénin-Togo 1-1 (8-7 ap Tab): Quelques acteurs se prononcent

Match Bénin-Togo 1-1 (8-7 ap Tab): Quelques acteurs se prononcent

Après le nul 1-1 à Lomé, les Écureuils locaux du Benin et les Eperviers du Togo se sont encore neutralisés (1-1). Et c’est à l’issue de la séance des tirs aux buts que les poulains du sélectionneur national, Oumar Tchomogo, ont réussi à valider leur billet pour le tour suivant où ils affronteront les Supers Eagles du Nigéria. Lire les réactions de certains acteurs

 

Vizir Touré entraineur adjoint du Bénin
« La force du Togo, c’est d’avoir eu le championnat »
«Il y a qualification. La manière ne compte plus. Tout le monde doit-être content. On a vu une équipe qui a bien joué. On ne peut qu’être fier. Dans un match, il faut marquer un but de plus, il faut aller au bout. Beaucoup de choses ont été corrigées (par rapport au match aller à Lomé). Le foot reste le foot. A un moment donné, il y a le temps fort d’une équipe et à un autre, le temps faible. La force du Togo, c’est de jouer le championnat. Je n’ai pas revu les images (pour voir si le cinquième tir du Togo est entré). Mais, dans le jeu, il y a eu des erreurs que l’arbitre n’a pas signalées. Après, le Togo a eu l’opportunité de continuer mais n’y est pas parvenu».

Jean Paul Abalo, Entraineur des Eperviers locaux
« On aurait pu faire la différence dans le jeu »
On a fait le match parfait. On aurait pu faire la différence dans le jeu. Mais, on a perdu sur une erreur d’arbitrage. On ne va pas en rester là. J’aurais préféré que ça soit clair. L’équipe a retrouvé son jeu. Ça me fait mal pour les joueurs. Au début, ils étaient crispés. Contrairement au match aller, ils ont montré leur jeu. Mais notre aventure s’arrête aux tirs aux buts ».

Séïbou Mama, capitaine des Ecureuils locaux
« Les joueurs Nigerians n’ont pas deux têtes »
«C’est vrai, ils (les togolais) ont porté une réserve. Il reste à confirmer et la Caf va trancher. Mais nous, nous sommes sereins. On a la qualification. C’est vrai que le prochain adversaire est le Nigeria mais ils (les joueurs) n’ont pas deux têtes. A nous de continuer le travail.»

Koulon Maklibé, Vice capitaine des Eperviers locaux
« On savait que le match serait difficile »
«On s’attendait à ça. On savait que le match serait difficile. Le Bénin joue à domicile et on savait que l’arbitrage ne serait pas de notre côté. On a des regrets, on voulait gagner et on a tout donné.»

Léopold Houankoun, Président du conseil national des supporteurs du Bénin (CNS)
« Sans cette victoire, le peuple béninois sera à genou »
«Sans cette victoire, le peuple béninois sera à genou. C’est une chance pour l’équipe béninoise et tous les Béninois que nous sommes. Maintenant, nous allons souhaiter que le sélectionneur intensifie la préparation afin que l’étape nigériane soit aussi passée. Nous souhaitons aller à ce Chan là. Et plaise à Dieu, nous y parviendrons ».

Col Kossi Guy Akpovy, Président de la fédération togolaise de football
«Nous prenons cette défaite d’une façon positive»
« Le football, c’est le football. Nous prenons cette défaite d’une façon positive. Nous avons assisté à un beau match. Par rapport à l’arbitrage, j’ai une mauvaise impression. Je ne suis pas arbitre mais, ça a été vraiment un mauvais arbitrage. Et pour cela, nous allons poser les actes qu’il faut pour voir ce que ça va donner. Mais dans tous les cas, je félicite l’équipe béninoise. Nous sommes tous des frères. On avance. »

Mouftaou Adissa, fan des Ecureuils
«On a senti une faiblesse des Ecureuils en deuxième mi-temps »
« J’ai la grande joie au cœur. Sauf qu’il reste encore beaucoup à parfaire au niveau de notre sélection nationale. Surtout au niveau de notre milieu de terrain, il y a encore du travail. Au retour de la mi-temps, on a senti une faiblesse qui a permis au Togolais de prendre le jeu à compte. Malheureusement pour eux, ils n’ont pas mis le deuxième but. Et c’est aux tirs aux buts que la différence a été faite. J’encourage les joueurs béninois et je demande que le travail se poursuive puisque ce qui vient devant peut être aussi défait si on s’y prend bien.  »

Imorou Bouraima, directeur des sports et de la formation sportive
«Les Togolais ont montré un jeu physique impressionnant»
«Je suis très heureux ce soir pour l’issue de ce match. Car, c’était très difficile pour nos poulains en second mi-temps. Les Togolais ont montré un jeu physique impressionnant. Mais, cela ne m’a pas empêché de croire en bon sportif à la qualification béninoise. Parlant de l’effectif béninois, nous avons constaté aussi bien à Lomé qu’ici que nos poulains ont peiné en deuxième partie. Cela veut dire qu’il reste encore du travail à faire. Les Togolais ont proposé une autre phase de jeu que lors de la première partie. Ils nous ont arraché le milieu de terrain. Il fallait également une réponse de notre encadrement technique qui n’est pas arrivé malheureusement. On a peiné jusqu’à la fin, mais les dieux du stade étant avec nous, les tirs aux buts ont été en notre faveur ».

  • Social Links:

Laisser une réponse