Avec tact, le Nouveau départ fait bouger les lignes pour faire de Glo-Djigbé, avant la fin du quinquennat, un Hub pour la sous-région. A l’allure où vont les choses, ce…

Lancement de grands travaux : Construction de l’aéroport de Glo-Djigbé : un défi pour Talon

Lancement de grands travaux : Construction de l’aéroport de Glo-Djigbé : un défi pour Talon

Avec tact, le Nouveau départ fait bouger les lignes pour faire de Glo-Djigbé, avant la fin du quinquennat, un Hub pour la sous-région. A l’allure où vont les choses, ce rêve, vieux d’une quarantaine d’années, devra être concrétisé le plus tôt possible. De sources proches du cabinet du Ministre des Infrastructures et des Transports, les études de faisabilité sont bouclées du côté de la partie béninoise. Ainsi, une étape décisive vient d’être franchie dans le cadre de la construction de ce joyau répondant aux standards internationaux, avec une excellente interconnexion avec le centre-ville de Cotonou.
La construction de l’aéroport de Glo-Djigbé reste un challenge que le Gouvernement Talon s’emploie à relever. Parmi les 45 projets phares du « Bénin Révélé », cette ambition a été marquée d’un sceau particulier pour que soit effectivement fonctionnelle en 2021 l’infrastructure haut de gamme qui devra rehausser l’image du Bénin au niveau international. Le futur aéroport doit remplacer celui de Cadjèhoun, enclavé par la ville et qui ne peut de ce fait, connaître une extension, notamment en ce qui concerne la longueur de la piste.

Levée des goulots d’étranglement
Si en 10 ans, en raison de certaines contingences, Boni Yayi a manqué de relever le défi, l’espoir est permis avec le Gouvernement Talon. Toutes les dispositions sont prises pour lever les goulots d’étranglement éventuels, notamment libérer l’emprise du projet qui fait plus de 3028 hectares. Dans ce cadre, la question liée au maintien des villages situés dans l’emprise de l’aéroport sur une bande d’un ou deux kilomètres à partir de la route Inter-Etats numéro 2 est déjà réglée. Grâce au management du Ministre Hêhomey et au leadership du Préfet de l’Atlantique, les populations ont compris les contraintes relatives à la construction de cette infrastructure qui doit pouvoir répondre aux exigences des avions de nouvelle génération. Le plan de compensation des populations se concrétise progressivement.
En toute sérénité donc, cette infrastructure, d’une valeur de 1 838 milliards Fcfa, sera construite en mode Bot. Les investisseurs se bousculent de part et d’autre dans le monde pour aider le Bénin à s’offrir ce joyau avant la fin du quinquennat. Ainsi, le Bénin pourra disposer d’un aéroport international doté d’une piste de 4250 m de long et 60 m de large, d’un terminal voyageurs d’une capacité de 1,6 millions de passagers par an, d’une aérogare fret pouvant traiter 12 000 tonnes par an, de voies de sortie rapides et de bretelles de raccordement. Et le Bénin Révélé prendra son envol à partir de Glo-Djigbé.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

  • Social Links:

Laisser une réponse