Ils sont les meilleurs ennemis du monde et se vouent depuis peu une inimitié indescriptible. Eux, c’est le Président Patrice Talon et Sébastien Ajavon. Considérés comme les détenteurs des plus…

Bénin: Crise Ajavon Talon : L’appel de Christian Monsia  à  la réconciliation

Bénin: Crise Ajavon Talon : L’appel de Christian Monsia à la réconciliation

Ils sont les meilleurs ennemis du monde et se vouent depuis peu une inimitié indescriptible. Eux, c’est le Président Patrice Talon et Sébastien Ajavon. Considérés comme les détenteurs des plus grandes fortunes du Bénin Sébastien Ajavon et Patrice Talon ne parlent plus le même langage depuis cette fameuse affaire ”Cocaïne” qui a secoué l’opinion nationale que internationale. Plusieurs s’étonnent jusqu’à ce jour, de la rapide dislocation de l’union de ces deux hommes qui se sont associé contre vent et marée pour arracher le pouvoir des mains de Boni Yayi.

Même si certains pour des intérêts égoïstes et inavoués travaillent quotidiennement afin que l’adversité entre les deux hommes se poursuive, Christian Monsia pense tout de même que la réconciliation entre Patrice Talon et Sébastien Ajavon, est une question urgente. Pour ce proche de ASG aujourd’hui soutien du gouvernement du Président Patrice Talon, le Bénin gagnerait beaucoup si ces deux hommes fument le calumet de la paix.

On se souvient, que lors d’un débat télévisé en date du 16 avril 2017 sur Sikka TV, le Président du Patronnat Sébastien Ajavon, s’était déclaré opposant au régime du Président Patrice Talon. A la suite de ces déclarations, les entreprises de Sébastien Ajavon ont connues plusieurs difficultés que d’aucun attribuerait au gouvernement de la rupture.

Face à ce climat délétère qui règne entre les deux hommes, le jeune opérateur économique Christian Monsia, pense que la gestion du pouvoir d’État est trop complexe pour qu’on crée autours du Président de la République une opposition préjudiciable à la nation. A l’en croire, une guéguerre entre le Président du Patronna et le Chef de l’État, ne fera que noircir le climat des affaires déjà mis en mal pendant les 5 dernières années du régime de Boni Yayi. ‘’ Les conséquences économiques de la tension entretenues entre Patrice Talon et le Président Boni Yayi doivent nous servir de leçon’’ a t-il laissé entendre
Le Pdg du groupe TMS a invité les proches de ces deux hommes, à contribuer à l’instauration de ce climat de paix. Car dans ce contexte sous régional de crise économique les béninois ne doivent pas encourager ce conflit entre deux hommes dont la désunion créée un manque à gagner pour la nation.

D’abord, l’un est un homme d’affaire crédible qui disposent du statut de Patron des Patrons au Bénin. Ce titre, est une apporte ouverte à l’appel des investisseurs étrangers qui verront désormais en notre pays, une terre propice à l’envoie des capitaux étrangers. En second lieu, même si Patrice Talon est l’homme d’affaire le plus prospère de sa génération, son nouveau statut de Président de la République, ne lui laisse plus à présent le temps d’aller au devant de certaines négociations qui pourraient entrainer la venue des investisseurs étrangers. Patrice Talon est le Chef de l’État et il dispose des moyens nécessaires pour faire avancer les business de qui il veut. Là se trouvent le salut de tous les opérateurs économiques béninois selon Monsia. Car les atouts de ces deux hommes, s’ils sont conjugués, mettront fin à la difficulté de mobilisation de ressource du gouvernement.

C’est pourquoi Christian Monsia en voyant que le Bénin et sa classe politique se divisent autours de Patrice Talon et de Sébastien Ajavon, il a, en bon prophète de la paix, invité tout le peuple béninois à multiplier les actions en vue d’une réconciliation effective des deux hommes.

Alfred C. DEKENOU

  • Social Links:

Laisser une réponse