La licence d’exploitation octroyée au réseau Gsm Glo mobile est arrivée à expiration. Les négociations engagées avec l’opérateur Gsm n’ont pas abouti en raison d’une mauvaise foi manifeste. De ce…

Renouvellement de la licence de Glo Mobile:Les négociations terminées

Renouvellement de la licence de Glo Mobile:Les négociations terminées

La licence d’exploitation octroyée au réseau Gsm Glo mobile est arrivée à expiration. Les négociations engagées avec l’opérateur Gsm n’ont pas abouti en raison d’une mauvaise foi manifeste. De ce fait le gouvernement vient de mettre fin aux négociations. L’opérateur Gsm Glo n’est, apparemment, pas prêt à payer le montant fixé par le gouvernement béninois au titre de ses redevances.

En effet, après l’expiration de sa licence, alors que le gouvernement demande de payer au moins les redevances pour l’utilisation des fréquences, Glo mobile demande un abattement de sa dette et sollicite le payement de la différence en plusieurs tranches. Mais le gouvernement, dans le souci d’assainir le secteur des Gsm, est resté ferme sur décision. Et c’est ceci qui motive la décision du conseil des ministres de mettre fin aux négociations. Ce énième épisode dans le secteur de la téléphonie mobile après ceux de Bell Bénin et de Libercom, montre l’impartialité du gouvernement dans ces dossiers. Les actions menées ont été faites dans le souci d’assainir un secteur en déliquescence. Un service de qualité aux consommateurs est le leitmotiv du gouvernement, qui n’entend accepter aucune compromission. Aussi, tenant compte des chantiers de développement, l’Etat Béninois a l’obligation d’assainir les finances publiques, et faire des rentrées de fonds dans des secteurs clé comme celui de la téléphonie mobile qui sous d’autres cieux est pourvoyeurs d’énormes recettes financières. Il y va de la responsabilité du gouvernement.

Nelson Avadémey

  • Social Links:

Laisser une réponse