Le Bureau d’embauche pour les activités de relevage (Bear) a tenu samedi dernier à la salle de conférence du Conseil national des chargeurs du Bénin, son Assemblée générale élective, au…

Assemblée générale élective : Une nouvelle équipe pour un port plus compétitif

Assemblée générale élective : Une nouvelle équipe pour un port plus compétitif

Le Bureau d’embauche pour les activités de relevage (Bear) a tenu samedi dernier à la salle de conférence du Conseil national des chargeurs du Bénin, son Assemblée générale élective, au terme de laquelle un nouveau bureau exécutif a été élu pour un mandat de 3 ans. A l’occasion, il était question de présenter le bilan des actions menées au cours du mandat finissant et d’envisager des perspectives pour un port plus compétitif. Pour le Secrétaire général sortant, Alexandre Wankpo, le bureau exécutif sortant, issu de l’Assemblée générale du 27 septembre 2014, a mis sur pied deux équipes spéciales de contrôle des embauches sur les aires d’empotage, de dépotage, dans les magasins ou à quai pour l’assainissement des recettes. Aussi, faut-il noter la cohabitation Bear –syndicats, et l’Association des sous-traitants de la manutention (Astrama) a permis la construction des latrines modernes, du parking moto et la mise en place d’une infirmerie. « Le beau temps n’a duré qu’une année, quand les nouvelles réformes en cours dans la zone maritime, notamment le transfert de cargaison vers le terminal à containers d’Allada et Zongo à Cotonou ont ralenti considérablement les activités courantes du Bear », a-t-il dit. Mais les syndicalistes ont demandé de faire table rase du passé afin de repartir sur de bonnes bases.
Très honoré pour sa disponibilité inconditionnelle, le Directeur de la capitainerie du Port autonome de Cotonou, le Commandant Léon Adda a souligné l’importance d’une telle association, car elle permet, selon lui, la bonne gestion des ouvriers du port communément appelés les tâcherons. Le représentant du ministre des Infrastructures et des transports, Désiré Kouton soutient pour sa part que le Bear contribue à la mise en œuvre du code Isps au port autonome de Cotonou. Par ailleurs, les membres du Bear ont souhaité que le Bureau mette à la dispoistion des ouvriers un bus pour leur transport et améliore leur grille salariale.

2-10-2017, Patrice SOKEGBE

  • Social Links: