Après la France et le Burkina-Faso où il a effectué une visite de travail et saisi l’occasion pour s’entretenir avec les béninois vivant dans ces deux pays, le Président de…

Suite et fin de la tournée sous-régionale du Chef de l’Etat: Patrice Talon dynamise les liens avec Nana Akufo-Addo et Faure Gnassingbé

Suite et fin de la tournée sous-régionale du Chef de l’Etat: Patrice Talon dynamise les liens avec Nana Akufo-Addo et Faure Gnassingbé

Après la France et le Burkina-Faso où il a effectué une visite de travail et saisi l’occasion pour s’entretenir avec les béninois vivant dans ces deux pays, le Président de la République, Patrice Talon, a poursuivi sa visite dans la sous-région. Le tout premier à l’accueillir ce mercredi 11 octobre 2017, a été le Ghana où il s’est posé en véritable champion de l’intégration des peuples. Accueilli à l’aéroport par son homologue, le président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, le chef de l’Etat a eu droit aux honneurs militaires en compagnie de celui-ci. Cap fut ensuite mis sur le palais présidentiel, le Flagstate House, où il a eu un tête-à-tête avec son hôte, suivi d’une séance de travail élargie aux ministres et cadres. A l’ouverture de cette séance, le président ghanéen a exprimé le souhait que les rapports entre les deux pays se renforcent, à travers notamment la tenue à Cotonou, d’une prochaine Commission mixte de Coopération bénino-ghanéenne. Une nouvelle qui a ravi le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, affichant son désir de donner un nouvel élan à la coopération et à l’intégration. « Nous devons, pendant nos mandats, changer les choses car l’intégration, surtout économique, est un facteur de développement. Nous devons mettre en place les infrastructures communautaires. Si nous nous mettons ensemble, nous avons les moyens de lever les ressources avec l’appui des multilatéraux », martèle-t-il, avant de mettre un accent sur sa visite qui vise à inciter les uns et les autres à cette intégration qui peut aider aussi à assurer la sécurité aux peuples. « Nos peuples ne se fréquentent pas assez. Nos pays ont fait du chemin en matière démocratique et le moment est venu de faire l’intégration. Nous devons réaliser le vœu de nos prédécesseurs, car c’est un moyen de lutte contre la pauvreté. Nous avons le potentiel et nous devons réussir », ajoute le Président Talon. Toujours au cours de cette séance, le Président Talon a rappelé les efforts de la CEDEAO visant à conduire les pays membres à une monnaie unique et suggéré qu’en attendant, certains pays puissent imprimer le rythme qu’il faut pour le faire. Une proposition qui a reçu l’approbation du président Ghanéen. Ce dernier pense que le système peut être accéléré vu la disponibilité de l’UEMOA à examiner les conditions pour y parvenir. Il assure ensuite le président Patrice Talon de ce que si les grands projets communautaires dont il se fait le chantre étaient réalisés, ils contribueraient énormément à matérialiser l’intégration sur le terrain, au bénéficie des populations. C’est le cas du corridor Lagos-Abidjan en passant par Cotonou, Lomé-Accra. « Pour y parvenir, nos Etats doivent mutualiser leurs moyens, serrer les rangs car, plus l’on travaillera en collaboration, mieux il y aura des opportunités’, souhaite Nana Addo Dankwa Akufo-Addo.

Des questions de sécurité

Le périple sous-régional entamé depuis quelques jours par le Président de la République, Patrice Talon, a connu son épilogue dans la même journée du mercredi 11 octobre, au Togo. Il a été accueilli à l’aéroport de Lomé par son homologue Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République togolaise, pour une visite de travail et d’amitié. Cette visite du chef de l’État à Lomé, s’inscrit aussi dans le cadre du renforcement des relations de coopération et d’amitié entre les deux pays. Au menu des échanges entre les deux chefs d’Etats, les questions d’ordre bilatéral. Ce qui a permis aux deux dirigeants de passer en revue les questions sous régionales et internationales liées à la sécurité, à la lutte contre le terrorisme et la situation sociopolitique qui prévaut dans la sous-région. A l’issue de ces échanges le président de la République et sa délégation ont mis le cap sur le Bénin. L’équipe est arrivée à l’aéroport de Cotonou dans la soirée du mercredi 11 octobre, après une tournée d’une semaine en France, au Burkina- Faso, en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Togo.

Rastel DAN

  • Social Links:

Laisser une réponse