Les responsables en charge de l’opérationnalisation du Recensement initial administratif à vocation d’identification de la population (Ravip) ont fait le point des activités menées dans le cadre de cette opération…

Démarrage du Ravip L’Ant et le Ctp font le point des activités menées

Démarrage du Ravip L’Ant et le Ctp font le point des activités menées

Les responsables en charge de l’opérationnalisation du Recensement initial administratif à vocation d’identification de la population (Ravip) ont fait le point des activités menées dans le cadre de cette opération qui démarre le 1er novembre prochain. L’Agence nationale de traitement (Ant) et le Comité technique de pilotage (Ctp), les deux structures d’opérationnalisation, par cette rencontre avec les professionnels des médias le mercredi 18 octobre dernier, ont tenu à clarifier un certain nombre de choses dont la polémique relative à la finalité électorale du Ravip. Jean-Claude Ahouanvoébla, régisseur général de l’Ant a notamment fait savoir aux hommes des médias que les différentes autorisations auprès de la Commission nationale de l’informatique ont été déjà obtenues. Les tablettes sont également acquises et ont été câblées. De même, la méthodologie de collecte des données sur le terrain est déjà validée, le matériel nécessaire est déjà disponible et les agents collecteurs seront déployés dans les 546 arrondissements dans les prochaines heures. Sur le plan de la communication institutionnelle, le président du Comité technique de pilotage Jean Aholou a souligné que des séances de sensibilisation ont démarré depuis septembre dernier. Pour lui, le Ravip n’a pas une finalité électorale.

  • Social Links:

Laisser une réponse