Ils sont au total quinze (15) députés de la minorité parlementaire à interpeller le gouvernement sur la piraterie des fréquences de radios observée depuis quelques semaines dans le pays. A…

Piratage de fréquences des radios: Une quinzaine de députés interpellent le gouvernement

Piratage de fréquences des radios: Une quinzaine de députés interpellent le gouvernement

Ils sont au total quinze (15) députés de la minorité parlementaire à interpeller le gouvernement sur la piraterie des fréquences de radios observée depuis quelques semaines dans le pays. A travers une correspondance déposée ce mardi 14 novembre 2017 et qui a pour objet « Mutisme du Gouvernement face au phénomène de piraterie des fréquences radio », ces députés demandent entre autres à l’Exécutif d’expliquer à la représentation nationale, les diligences effectuées pour mettre fin à cette situation dans laquelle se retrouve la radio « Soleil Fm » et autres. « Quelles sont les dispositions prises par le gouvernement pour identifier et réprimer avec la rigueur requise les personnes coupables de ces actes de piraterie qui relèvent d’une question de souveraineté nationale ? », interrogent-ils. Quelles sont les mesures prises par l’exécutif pour éviter que de tels actes ne se reproduisent, a été la dernière question sur ce document. Il est important de préciser que cette interpellation du gouvernement sur ce dossier de piratage de fréquence de radio est la seconde, après celle du député Guy Dossou Mitokpè. Car, l’élu de la liste de l’Union fait la Nation (UN), et Secrétaire général du parti Restaurer l’espoir (RE) a été le premier à saisir le parlement sur cette affaire, conformément aux dispositions des articles 102, 103 et 106 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Il importe alors au gouvernement d’apporter des clarifications sur cette situation qui entrave la liberté d’expression dans un pays démocratique comme le Bénin.

Yannick SOMALON

  • Social Links:

Laisser une réponse