Les obsèques du 1er ministre de la Justice du Dahomey, Joseph Adjignon Kèkè, se sont déroulées, samedi 18 novembre 2017, dans la commune d’Avrankou, en présence du chef de l’Etat,…

Obsèques de Joseph Adjignon Kèkè à Avrankou:Talon et Houngbédji saluent un grand homme

Obsèques de Joseph Adjignon Kèkè à Avrankou:Talon et Houngbédji saluent un grand homme

Les obsèques du 1er ministre de la Justice du Dahomey, Joseph Adjignon Kèkè, se sont déroulées, samedi 18 novembre 2017, dans la commune d’Avrankou, en présence du chef de l’Etat, Patrice Talon, du Président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji et de plusieurs autres personnalités.

L’instant était solennel et l’émotion vive, au moment où le Chef de l’Etat, Patrice Talon, a foulé le sol de l’Eglise Saint Michel d’Avrankou, pour la messe corps présent du patriarche, Joseph Adjignon Kèkè. La présence du président de la République à cette messe d’enterrement est une grande marque de considération, à l’endroit de l’illustre disparu qui a servi le Dahomey/Bénin, à travers les hautes fonctions qu’il a eues à occuper. Homme de droit, il a été Bâtonnier, député à l’Assemblée nationale du Dahomey, 1erGarde des Sceaux, ministre de la Justice du Dahomey indépendant. Ancien candidat malheureux à l’élection présidentielle, après les indépendances, Adjignon Kèkè est décédé le 1e rjuillet 2017. A ses obsèques, il a bénéficié de tous les hommages de la République, à travers la présence remarquable du Président Patrice Talon, dont la marque de considération, à l’endroit de la famille, les veuves, les enfants et petits enfants du disparu, a reçu un écho favorable au sein de la population d’Avrankou. Après les salutations et les mots d’encouragement du président de la République, du président de l’Assemblée nationale et des autres personnalités, la cérémonie d’enterrement s’est poursuivie au domicile du disparu, dans l’intimité familiale.

Les hommages à titre posthume du Parlement

L’Assemblée nationale a rendu hommage, la veille des obsèques, à l’ancien député du Dahomey. A cette occasion, Me Adrien Houngbédji a salué la mémoire d’un grand homme politique, qui a servi le pays avec abnégation. « L’occasion m’avait été donnée le 4 juillet 2017 à Cotonou, au nom de l’Assemblée nationale toute entière, de la Conférence des Présidents et du Bureau, d’exprimer à sa famille si douloureusement éplorée, notre profonde affliction pour la dure perte qu’elle éprouve, et de présenter nos sincères condoléances à sa famille pour la douleur incommensurable et le très grand vide que son départ crée en notre sein. Aujourd’hui, c’est en reconnaissance du rôle éminent qu’il a joué comme législateur, que la Représentation nationale, creuset de l’unité du peuple béninois et symbole de sa démocratie, lui rend un hommage solennel, pour tout ce qu’il a fait, et pour tout ce qu’il a donné auBénin », a dit le président Adrien Houngbédji, dans son discours d’hommage. Le député Jean-Michel Abimbola, actuel président du Rassemblement national pour la démocratie (Rnd), retiendra du feu Joseph Adjignon Kèkè, l’un des géniteurs du Rnd, les qualités d’un grand avocat, un grand homme politique, un patriote, fidèle en amitié commeen politique et qui aura consacré le clair de sa vie au service de son pays. Au cours des hommages du Parlement, les anciens présidents de l’Institution, les députés, les gardiens de la tradition et autres personnalités se sont recueillis devant la dépouille mortelle du disparu.

Martin Aïhonnou (Coll)

  • Social Links:

Laisser une réponse