Près de 7 milliards pour le développement Le conseil municipal de Parakou était vendredi 24 novembre 2017, en session ordinaire de l’année 2017. Présidée par le maire Charles Toko, cette…

Accroissement de 43% du Budget de Parakou

Accroissement de 43% du Budget de Parakou

Près de 7 milliards pour le développement Le conseil municipal de Parakou était vendredi 24 novembre 2017, en session ordinaire de l’année 2017. Présidée par le maire Charles Toko, cette 4ème session a permis aux 25 élus municipaux d’examiner et d’adopter le projet de budget primitif, exercice 2018.

La Mairie de Parakou a consacré sa quatrième session obligatoire à l’étude et au vote du budget de l’année 2018. A cette session budgétaire, le maire Charles Toko a félicité les conseillers et ses collaborateurs pour avoir rempli leur part du contrat pour le développement de la ville. Selon l’autorité municipale, le projet de budget primitif soumis aux conseillers traduit la sincérité requise pour l’établissement des budgets communaux quand on se réfère à la base imposable aux patrimoines de la commune et aux réformes en cours dans la ville. Ainsi, précise-t-il, à la faveur des réformes et investissements consenties pour asseoir une administration digne, la base imposable s’est forcément élargie. Dans la présentation de ce projet de budget, le maire n’a pas occulté l’appui de l’Ambassade des Pays-Bas, à travers le programme Omidelta pour la mise en œuvre du plan directeur d’assainissement et de gestion des eaux usées. A l’entendre, la commune de Parakou, grâce à son offensive, vient de décrocher environ 800 millions de FCfa, dont plus de 5 millions de FCfa mis à sa disposition en 2018. Pour lui, ces différentes opportunités ajoutées aux ressources des fonds Fadec, permettront d’avancer 5 milliards de FCfa de recettes pour l’exercice budgétaire 2018. Il a également indiqué que ces 5 milliards attendus permettront de couvrir des dépenses obligatoires et de financer entres autres la réhabilitation du réseau routier de Parakou, la création et la mise en service d’une Police municipale utile à l’exécution de certaines réformes, la réhabilitation et la mise en service de la maison culturelle et touristique de la ville, la construction des écoles, la construction de près de 34 latrines publiques, la mise en service de la station de bout de vidange, la construction et la réalisation des abattoirs dans certains marchés, y compris d’autres réalisations dont la compétence est dévolue aux communes. Le maire Tokoa également fait savoir que le projet de budget soumis à l’approbation et à l’adoption est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 6 930 442 901 FCfa. Ainsi, confie-t-il, comparativement à l’année antérieure, le présent projet de budget connait une réelle évolution de 19%. Pour lui, 2018 reste une année de défis de l’exécution budgétaire. C’est pourquoi,il invite, les populations de Parakou à un sursaut patriotique pour l’atteinte des objectifs. Mama Toro SaliouAdamou, conseiller suppléant du ministre Sam SéïdouAdambi, a été officiellement présenté en début de session. Ilprendra désormais part aux différents travaux du conseil municipal de Parakou.

Alexis Ogoubi (Coll)

  • Social Links:

Laisser une réponse