La Ministre des affaires sociales et de la microfinance, Bintou Chabi Adam Taro était le vendredi dernier dans le département du Plateau, plus précisément dans les Communes de Pobè et…

Relance du programme de Microcrédit aux plus pauvres : Bintou Chabi Adam Taro et le Fnm rassurent les bénéficiaires de Pobè et de Kétou

Relance du programme de Microcrédit aux plus pauvres : Bintou Chabi Adam Taro et le Fnm rassurent les bénéficiaires de Pobè et de Kétou

La Ministre des affaires sociales et de la microfinance, Bintou Chabi Adam Taro était le vendredi dernier dans le département du Plateau, plus précisément dans les Communes de Pobè et de Kétou. Elle y a effectué une tournée de sensibilisation dans le cadre de la relance du programme de Microcrédit aux plus pauvres Nouvelle génération (Mcpp-Ng). A la tête d’une délégation composée de la Directrice du Fonds national de la microfinance (Fnm), Denise Atioukpè et du Directeur exécutif du Centre pour la formation et l’appui au développement à la base (Cfad), Hilarion Noumon, la Ministre Bintou Chabi Adam Taro a retrouvé à ses côtés à sa descente dans le département, le Préfet du département du Plateau, Daniel Valère Sètonnougbo, le Maire de la Commune de Pobè, Paul Fakorédé Odjo et son homologue de la Commune de Kétou, Jean-Pierre Babatoundé. A chaque étape de la tournée, élus locaux n’ont pas manqué de témoigner leur gratitude au gouvernement du président de la République, Patrice Talon pour l’intérêt qu’il porte aux conditions de vie des populations. Pour eux, il n’est d’aucun doute que la relance du programme de Mcpp-Ng dans le département du Plateau va contribuer à l’amélioration des conditions de vie des bénéficiaires.
Le directeur exécutif du Centre pour la formation et l’appui au développement à la base (Cfad), Hilarion Noumon, pour sa part, a présenté aux potentiels bénéficiaires, la situation actuelle du programme de Microcrédit aux plus pauvres nouvelle génération (Mcpp-Ng) sur le plan national et dans le département du Plateau tout en précisant les innovations que le gouvernement du président Patrice Talon y a apportées pour le rendre plus efficace. A titre illustratif, il a laissé entendre qu’il sera possible dès 2018 que les bénéficiaires remboursent leurs emprunts à partir de leurs téléphones portables. L’information a d’ailleurs été confirmée par la Directrice du Fonds national pour la microfinance, Denise Atioukpè, qui a précisé que la suspension observée dans le programme, a permis de corriger certaines imperfections pour en faire une action pérenne de lutte contre la pauvreté.
Pour la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Bintou Chabi Adam Taro, cette tournée de prise de contact vient à point nommé puisqu’elle aura permis de toucher du doigt les attentes des potentiels bénéficiaires. « …L’une des mesures urgentes prises par le gouvernement du président Patrice Talon a été de porter les ressources immédiatement disponibles pour le programme du Mcpp de 1 à 3 milliards Fcfa… », a-t-elle souligné. Par ailleurs, elle a invité les débiteurs du programme Mcpp à honorer leurs engagements pour pouvoir être toujours éligibles et surtout offrir la chance à d’autres personnes d’en bénéficier.

27-11-2017, Karim O. ANONRIN

  • Social Links: