Cotonou perd de plus en plus ses attributs de capitale économique. Une petite promenade et le constat est désolant. Certaines voies sont quasi impraticables du fait de leur état sablonneux….

Attractivité de la capitale économique:Alerte Gonlonfoun !!! Cotonou est sale

Attractivité de la capitale économique:Alerte Gonlonfoun !!! Cotonou est sale

Cotonou perd de plus en plus ses attributs de capitale économique. Une petite promenade et le constat est désolant. Certaines voies sont quasi impraticables du fait de leur état sablonneux.

Difficile de circuler librement sur les principaux axes de la ville de Cotonou. Outre les nids de poule qui rendent pénible la circulation s’ajoutent des tas de sable qui discutent la chaussée avec les usagers de la voie. Pour s’en convaincre, il suffit d’emprunter le tronçon Ciné concorde marché Dantokpa ou sur l’axe Etoile rouge vêdoko, ou encore sur le carrefour ‘’La Béninoise’’ au carrefour de l’Abattoir’’, ou sur le tronçon passage à niveau de Houéyiho-carrefour Houénoussou. Le constat est alarmant. Pour emprunter ces tronçons, les usagers doivent se munir des lunettes anti poussière au risque de mettre à mal leur faculté visuelle. Pour la maîtrise de la direction des motos, c’est la croix et la bannière pour les motocyclistes. L’état sablonneux des voies étant la principale cause.Depuis fin juillet 2017 qu’il est entré dans les fonctions du maire de Cotonou, Isidore Gnonlonfoun a du mal à véritablement bouger les lignes.Le maire par intérim de Cotonou fait des efforts certes, mais pas suffisants pour donner un nouvel aspect à la capitale économique. Cotonou étant la vitrine du Bénin, son assainissement doit constituer sa préoccupation majeure. Autant qu’il liquide les affaires courantes de la ville, il doit veiller à son assainissement systématique. Le gouvernement, il faut le reconnaître, fait des efforts louables dans ce sens. La commune doit l’accompagner dans ses intentions de modernisation de la ville. Pour qu’elle soit à l’image des grandes villes, outre le Projet d’aménagement des voiries primaires, secondaires et tertiaires (Asphaltage), le gouvernement a décidé d’éclairer tout Cotonou avant la fin de l’année 2017. Dans le même registre, il a fait l’option de construire un marché de gros dans la Commune d’Abomey-Calavi pour désengorger le marché Dantokpa. De même, l’option de la mise en concession de la gestion du stationnement des véhicules poids lourd sur le parc de dépotage et d’empotage de la Sobemap pour la fluidité de la circulation urbaine au Port de Cotonou et ses environs a été faite par le gouvernement. Autant d’initiatives du pouvoir pour donner à la capitale économique ses attributs de vitrine du pays. Des actions qui doivent être soutenues par la municipalité de Cotonou par l’assainissement de la ville.

Odi I. Aïtchédji

  • Social Links:

Laisser une réponse