… Ses filiales remportent le prix de la Meilleure Banque au Congo, au Tchad, au Gabon et au Sénégal L’institution financière panafricaine, United Bank for Africa (UBA), a encore une…

Le Groupe UBA remporte le prix de la Banque africaine de l’année lors de la cérémonie de Banker Awards

Le Groupe UBA remporte le prix de la Banque africaine de l’année lors de la cérémonie de Banker Awards

… Ses filiales remportent le prix de la Meilleure Banque au Congo, au Tchad, au Gabon et au Sénégal

L’institution financière panafricaine, United Bank for Africa (UBA), a encore une fois confirmé sa position de leadership sur le continent, en étant sacrée ‘Banque africaine de l’année 2017’ par le magazine ‘The Banker’. Ce prix est une première pour le Nigéria, car c’est la première fois qu’une banque nigériane remporte le prestigieux prix régional très convoité.

 

Pour démontrer davantage la force et la domination du groupe dans le secteur financier sur le continent, quatre des filiales du Groupe UBA en Afrique ont également surclassé leurs concurrents dans leurs pays respectifs en émergeant ‘Meilleure banque de l’année 2017’ sur leurs marchés respectifs. UBA Congo, UBA Tchad, UBA Gabon et UBA Sénégal ont émergé ‘Meilleure banque de l’année’ au Congo, au Tchad, au Gabon et au Sénégal, renforçant ainsi la forte présence du Groupe sur ses marchés de choix en Afrique. Surtout, ayant remporté les mêmes prix en 2016, UBA Gabon et UBA Sénégal restent les banques à battre au Gabon et au Sénégal.

 

Une publication du journal Financial Times, ‘The Banker Magazine’ est un magazine mondial d’intelligence financière qui fournit des notations et analyses bancaires à travers le monde et constitue la référence incontournable en matière de services bancaires internationaux pour les décideurs de haut niveau à l’échelle mondiale. Selon le magazine, le but du prix “est de mettre en évidence l’excellence du secteur au sein de la communauté bancaire mondiale. Le gagnant est sélectionné parmi les banques participantes dans chacun des 120 pays d’où les candidatures sont reçues pour la compétition”.

 

Dans ses explications sur la logique derrière la présence de UBA dans plusieurs catégories, le Magazine Banker a noté dans son numéro de décembre que le paysage économique africain a été imprévisible ces derniers temps, ce qui a entraîné une récession dans certaines des économies africaines les plus performantes, pendant que la région n’a dans son ensemble connu qu’une croissance de 1.3% en 2016. “Dans ces conditions, seules les banques régionales les plus diversifiées et innovantes peuvaient prospérer. Et c’est précisément pourquoi United Bank for Africa (UBA) a remporté le prix du lauréat régional 2017. Pour une première fois, l’institution de crédit a enregistré une croissance impressionnante de son chiffre d’affaires et de son bénéfice au cours de la période sous revue”, a-t-il noté.

 

Le magazine est allé plus loin pour énumérer les différentes réalisations enregistrées par le groupe UBA au cours de la période sous revue, notant que les revenus de l’année ont atteint 384 milliards de Naira (1,07 milliard de dollars), soit une croissance de 22% par rapport à 2015 tandis que le bénéfice avant impôts a aussi connu une croissance de 32% pour atteindre 91 milliards de Naira. Selon les organisateurs, “le ratio d’adéquation des fonds propres de UBA est tout aussi impressionnant : en fin d’année 2016, il s’établissait à 20%, tandis que son ratio d’endettement était de 3,9%. Présente sur 19 marchés en Afrique, la banque sert plus de 14 millions de clients”.

 

Il a ajouté que la participation de la banque panafricaine dans divers secteurs en Afrique a également contribué à faire décoller ses activités au cours de l’année sous revue, en indiquant : “Au-delà des chiffres, la banque a gagné et agi sur un certain nombre de transactions. Il s’agit notamment du financement d’un nouveau stade à Douala, au Cameroun, pour la Coupe d’Afrique des Nations 2019 pour 285 millions de dollars. Au Sénégal, plus de 250 millions de dollars de financement du commerce ont été fournis à la compagnie pétrolière nationale, tandis que l’institution de crédit a agi en tant que chef de file et agent bancaire pour lever 160 millions de dollars pour financer des infrastructures routières. Les solutions numériques de collecte d’impôts de la banque aident également les gouvernements des régions du Sénégal et du Burkina Faso”.

 

Les organisateurs notent que UBA réalise des avancées impressionnantes dans l’espace numérique, ajoutant qu’en matière de services bancaires en ligne, la banque a traité 7 millions de transactions évaluées à plus de 600 milliards d’euros en 2016. Les services bancaires mobiles ont traité des transactions évaluées à 70 milliards d’euros sur la même période. UBA a également lancé eMailMoni, un service qui permet aux clients de transférer des fonds par e-mail, tandis que ‘Chat Banking’ permet aux clients d’effectuer des transactions élémentaires via les plateformes de médias sociaux. “Pour ces raisons et bien d’autres, UBA est le lauréat de notre prix de la Banque africaine de l’année 2017”, a déclaré le magazine.

 

Kennedy Uzoka, Directeur général du groupe UBA, qui s’est réjoui de la reconnaissance du magazine ‘The Banker’, a déclaré : “Ces récompenses marquent une autre étape importante pour le Groupe UBA et témoignent de l’exécution diligente des initiatives stratégiques de la banque en matière de service clientèle. Etre reconnue comme la meilleure banque d’Afrique constitue le couronnement des retours positifs de la part des clients et une reconnaissance de l’amélioration de l’efficacité, de la qualité et de l’innovation en matière de service. Je le dédie donc à nos nombreux fidèles clients particuliers et entreprises, qui constituent notre essence. Compte tenu de notre engagement historique envers le développement de l’Afrique, nous continuons d’avoir un impact sur les vies grâce à notre service et à nos financements aux particuliers, aux entreprises et aux gouvernements”.

 

  1. Uzoka ajouté : “UBA reste concentrée sur son objectif de démocratisation de la banque en Afrique, en s’appuyant sur les nouvelles technologies et notre riche bassin de compétences. Il est satisfaisant de voir nos efforts de leadership donner d’excellents résultats. Nous continuons à gagner des parts de marché sur nos marchés de choix, pendant que nous renforçons l’inclusion financière et que nous répondons aux besoins financiers élémentaires et complexes de la population africaine en plein essor. Nous sommes Africains et déterminés à changer le récit des services financiers en Afrique et ce n’est que le début”, a-t-il noté.

 

De son côté, Emeke Iweriebor, Directeur régional de UBA Africa francophone, a qualifié les prix de passionnants, soulignant que l’excellent travail de la banque en Afrique est de plus en plus reconnu.

 

  1. Iweriebor, qui a également dédié les prix aux précieux clients de la banque, a déclaré : “Nos innovations pionnières dans le secteur bancaire africain sont sans aucun doute essentielles à la croissance et au développement du continent. Le secteur bancaire africain a fait beaucoup de chemin mais il reste encore beaucoup à faire. Au sein du groupe UBA, nous sommes déterminés à être une composante essentielle de cette transformation”.

 

Il a ajouté que la banque continuera de tirer parti de ses connaissances locales, de son exposition mondiale et de sa large présence pour susciter des changements positifs en Afrique, en travaillant activement avec les gouvernements, les entreprises locales, les régulateurs et d’autres parties prenantes pour le renforcement des services financiers.

 

Les prix de “Banque de l’année” du magazine Banker sont largement considérés comme les Oscars du secteur bancaire. Depuis 90 ans, le magazine ‘The Banker’ est la première revue mensuelle mondiale connu du secteur bancaire. Les organisateurs notent que le but du programme de récompenses est de mettre en évidence l’excellence au sein de la communauté bancaire mondiale à travers tout le secteur.

 

Le magazine Banker sélectionne une banque gagnante dans l’un des 120 pays couverts. Plus de 1 000 candidatures sont reçues et les juges sélectionnent les banques gagnantes en fonction de celles qui ont le plus progressé au cours des 12 derniers mois.

 

UBA a été constituée au Nigéria en tant que société anonyme avec conseil d’administration après avoir repris les actifs de British Bank et French Bank Limited qui opéraient au Nigéria depuis 1949. United Bank for Africa (UBA) Plc a fusionné avec Standard Trust Bank en 2005 et, partie des opérations limitées au seul Nigeria en 1949 – la première économie d’Afrique – UBA est devenue l’un des principaux fournisseurs de services bancaires et financiers sur le continent africain. La Banque fournit des services à plus de 14 millions de clients dans le monde, grâce à des canaux de services les plus diversifiés d’Afrique subsaharienne, avec plus de 1 000 agences et points de contact et de solides plateformes bancaires électroniques et mobiles.

 

UBA est la première banque nigériane à lancer un appel public à l’épargne suite à son introduction en Bourse en 1970. Elle est également la première banque nigériane à émettre des certificats de dépôt globaux (GDR). Les actions de UBA sont cotées à la Bourse du Nigéria et la Banque dispose d’une base d’actionnaires bien diversifiée, qui comprend des investisseurs institutionnels étrangers et locaux, ainsi que des actionnaires individuels.

  • Social Links:

Laisser une réponse