L’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab) vient de lever sa motion de grève. Une grève illimitée par tacite reconduction déclenchée depuis le 08 janvier 2018 pour exiger l’abrogation de…

Justice : La grève des magistrats suspendue

Justice : La grève des magistrats suspendue

L’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab) vient de lever sa motion de grève. Une grève illimitée par tacite reconduction déclenchée depuis le 08 janvier 2018 pour exiger l’abrogation de la loi portant retrait du droit de grève aux magistrats. Par décision DCC 18-003 du 22 janvier 2018, la Cour constitutionnelle a jugé contraire à la Constitution, les dispositions relatives au retrait du droit de grève. Une décision qui vient donc désamorcer la crise sociale dans le secteur de la justice. Réunis en Assemblée générale ce mardi, 30 janvier 2018, le bureau de l’Unamab a décidé de lever sa motion de grève en date du 04 janvier 2018, pour compter du vendredi 02 février 2018 à minuit. « L’Unamab rappelle au gouvernement, qu’aux termes de l’article 25 de la loi N°2001-09 du 21 juin 2002 portant exercice du droit de grève au Bénin, les grèves ayant pour motif la violation des libertés fondamentales et de droits syndicaux universellement reconnus ou le non-paiement des droits acquis par les travailleurs ne donnent lieu à aucune réduction de salaire ou de traitement et qu’au sens de l’article 14 de la même loi, la justice ne fait pas partie des services essentiels dont les agents sont susceptibles de faire l’objet de réquisition en cas de grève sans service minimum. En conséquence, l’Unamab se réserve le droit de déclencher un nouveau mouvement de grève, en cas de défalcations sur salaires ou de poursuites disciplinaires pour refus d’exécution des réquisitions illégales du Gardes des Sceaux » lit-on dans la déclaration de levée de motion de grève. L’Unamab invite, par ailleurs, ses membres à rester mobilisés et rend le gouvernement responsable des déconvenues qui résulteraient d’un nouveau bras de fer.
Aziz BADAROU

  • Social Links:

Laisser une réponse