Celui-ci sera le bon. Après le rendez-vous manqué de décembre 2017, les militants de l’Alliance de Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) se retrouveront les 10 et 11 février…

2ème congrès des Fcbe à Parakou : Sécurité garantie par Charles Toko

2ème congrès des Fcbe à Parakou : Sécurité garantie par Charles Toko

Celui-ci sera le bon. Après le rendez-vous manqué de décembre 2017, les militants de l’Alliance de Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) se retrouveront les 10 et 11 février prochain à Parakou dans le cadre du 2e congrès ordinaire de leur famille politique commune. L’événement aura pour cadre la place Bio-Guerra de Parakou et l’historique salle d’alphabétisation.

Selon le communiqué rendu public au cours de la semaine écoulée par Eugène Azatassou, Coordonnateur national des Fcbe, ce 2ème congrès ordinaire sera le rendez-vous des grandes mutations au sein de l’Alliance. Il sera également question pour les militants et militantes Fcbe de se mobiliser et de rivaliser d’initiative et d’ardeur pour faire de cette importante assise un succès éclatant, afin de transformer l’Alliance en une force politique capable de s’adapter aux conditions actuelles dans notre pays et de présenter à notre Nation une alternative crédible pouvant lui redonner sa dignité et lui permettre de reconquérir les acquis de la démocratie et de l’Etat de droit. Contrairement à ce qui est colporté jusque là, ce congrès tiendra bel et bien ses promesses sur tous les plans. Le maire de la commune de Parakou, M. Charles Toko à qui certains ont tôt fait de prêter des intentions malveillantes de vouloir empêcher la tenue de ce congrès a déjoué les ragots par une correspondance très amicale adressée au Coordonnateur national des Fcbe. Dans cette lettre (voir ci-dessous), Charles Toko a pris acte de l’organisation dudit congrès et a rassuré les responsables de l’Alliance Fcbe des dispositions qui ont été prises pour leur garantir la sécurité des lieux retenus pour l’abriter. Il leur a en effet demandé de se rapprocher du commissaire central de police de Parakou pour les formalités nécessaires en vue de la couverture sécuritaire des manifestations. La balle est donc dans le camp des responsables de l’Alliance Fcbe.

El-Hadj Affissou Anonrin

  • Social Links:

Laisser une réponse