Le président de la Cour constitutionnelle, Théodore Holo a reçu, vendredi 9 février dernier, la visite d’une délégation de « SOS Civisme Bénin » dirigée par Aboubakar Koto Yérima. Au menu des…

Cour constitutionnelle: Théodore Holo reçoit une délégation de « SOS Civisme Bénin »

Cour constitutionnelle: Théodore Holo reçoit une délégation de « SOS Civisme Bénin »

Le président de la Cour constitutionnelle, Théodore Holo a reçu, vendredi 9 février dernier, la visite d’une délégation de « SOS Civisme Bénin » dirigée par Aboubakar Koto Yérima. Au menu des échanges, les mouvements sociaux, les mutuelles de santé et la pertinence de prise en charge du mouvement mutualiste dans la législation au Bénin.

Dans le cadre de la promotion de la citoyenneté responsable auprès des jeunes du Bénin, les membres de « SOS Civisme Bénin » ont initié un projet dénommé « Osons citoyens ». Pour atteindre les objectifs de ce projet, un groupe de 70 jeunes organise très prochainement des visites auprès des institutions de notre pays. Pendant deux jours, ces jeunes auront, non seulement à découvrir les institutions républicaines, mais aussi à discuter avec les responsables desdites institutions.
Selon le porte-parole de « SOS Civisme Bénin », Aboubakar Koto Yérima, cette visite au président de la Cour constitutionnelle vise à baliser le chemin à ces jeunes qui projettent leurs visites pour les congés de la fin de second trimestre annoncés pour fin avril prochain. A cet effet, la délégation est allée, recueillir l’accord de principe du président de la Cour constitutionnelle avec qui elle a aussi discuté de l’organisation pratique de ces visites.
Le président de la Cour constitutionnelle, Théodore Holo, rapporte-t-il, a accueilli favorablement l’initiative, soulignant qu’il est temps « de renouveler la citoyenneté et de la renforcer au niveau de notre société en général et plus particulièrement auprès de la jeunesse ». Après avoir donné son accord de principe, le président de la Cour constitutionnelle a promis de donner des instructions auprès de son administration afin que de manière pratique l’organisation ne souffre d’aucune peine?

  • Social Links: