Ce jeudi 15 février 2018, le ministre de l’Energie a reçu à son cabinet les membres de l’Association interprofessionnelle du secteur des énergies renouvelables (AISER). Les sujets ayant trait au…

Promotion des énergies renouvelables Rencontre entre le Ministre de l’Energie et l’AISER la vision du Gouvernement est en phase avec les ambitions des membres de l’AISER.

Promotion des énergies renouvelables Rencontre entre le Ministre de l’Energie et l’AISER la vision du Gouvernement est en phase avec les ambitions des membres de l’AISER.

Ce jeudi 15 février 2018, le ministre de l’Energie a reçu à son cabinet les membres de l’Association interprofessionnelle du secteur des énergies renouvelables (AISER). Les sujets ayant trait au développement de ce secteur ont été évoqués.
Le ministre de l’Energie a visité il y a quelques jours, certaines structures agissant dans le domaine des énergies renouvelables basées à Cotonou et environs. Ce jeudi 15 février 2018, c’est au tour de la structure faitière de rencontrer l’autorité de tutelle et de discuter des problèmes liés au secteur.
Pour Dona Jean-Claude HOUSSOU, le secteur de l’Energie est prioritaire pour le Gouvernement du président Patrice Talon en raison des retombées concrètes et bénéfiques pour les populations béninoises qui ont droit à un bien-être. Dès lors, le secteur des énergies renouvelables y tient une part importante qu’il ne doit être négligé. Et c’est ce qui a emmené le Ministre de l’Energie à rencontrer et discuter avec les responsables de l’Association Interprofessionnelle du secteur des énergies renouvelables (AISER). Et à en croire les uns et les autres, la rencontre n’a pas été inutile. Au contraire. Faustin Dahito qui est le président de l’Association a exprimé son entière satisfaction. Pour lui, il était question d’aller voir l’autorité de tutelle et lui faire part de leurs préoccupations, et surtout de leurs contributions pour le développement du secteur. Et avec les discussions, il est apparu clairement que la vision du ministre de l’Energie est vraiment en phase avec leurs ambitions. Tout comme lui, Ismène Ahamidé Zoumènou a souligné le caractère important de la rencontre. Car, elle a permis de constater que le Gouvernement béninois est vraiment disposé à leur apporter son soutien. Et en retour, l’AISER a également exprimé sa volonté et sa capacité à accompagner le Gouvernement dans sa politique de développement du secteur des énergies renouvelables.
Le ministre HOUSSOU, convaincu de la réelle disponibilité et du potentiel que renferme ce creuset, a promis faire tout ce qui est en son pouvoir pour les aider. Car, le Gouvernement de la Rupture a opté pour un mixe énergétique responsable et les membres de l’AISER ont démontré qu’ils sont également dans cette dynamique. Mieux, ils disent ne pas tout attendre de l’Etat, mais prendre aussi des initiatives et émettre des idées. Une posture qui a ravi le ministre de l’Energie qui a même promis être leur ambassadeur partout où il passera. Et pour monter sa détermination, il a informé les membres de l’AISER de la prochaine grande rencontre de Cotonou qui permettra aux acteurs du secteur des énergies renouvelables d’avoir des informations utiles, et surtout des opportunités de financements à travers le fonds vert. Pour lui, le secteur manque de soutien et de visibilité. Et il est important d’y remédier.
En outre, Dona Jean-Claude HOUSSOU, a rappelé que la biomasse et l’éolien ne sont pas des aspects à négliger. Donc, il y a de la place pour tout le monde.
Il est à rappeler que AISER est un creuset qui regroupe des Ingénieurs, des professeurs d’Universités, des techniciens supérieurs en énergies renouvelables, des enseignants de divers ordres et des bureaux d’études, pour le développement et la promotion du secteur.
M.H.

  • Social Links:

Laisser une réponse