Deux ponts modernes sortiront de terre dans quelques mois à Womey (arrondissement de Godomey, commune d’Abomey-Calavi) et Goutti (Arrondissement de Tovègbamey, commune d’Adjohoun). Sur les différents sites, les travaux avancent….

Visite de chantier du Ministre des infrastructures:Womey avance, Goutti amorce les gros œuvres

Visite de chantier du Ministre des infrastructures:Womey avance, Goutti amorce les gros œuvres

Deux ponts modernes sortiront de terre dans quelques mois à Womey (arrondissement de Godomey, commune d’Abomey-Calavi) et Goutti (Arrondissement de Tovègbamey, commune d’Adjohoun). Sur les différents sites, les travaux avancent. L’autorité en charge des infrastructures Cyr Koty a tenu à constater de visu l’évolution des différents chantiers. C’est à traves une descente effectuée vendredi 16 février 2018.

Le pont en service actuellement à Goutti est pratiquement hors d’usage. Pour l’emprunter, il faut retenir son souffle. Le risque est davantage grand en temps de crue, surtout quand il s’agit de discuter ‘’cette passerelle’’ avec les véhicules gros porteurs. A travers la mise en service de cette infrastructure, le calvaire des usagers de ce tronçon névralgique sera conjugué au passé. Un nouveau pont sera construit à Goutti pour faciliter la mobilité urbaine. Le chef de file de l’entreprise Soroubat (en charge des travaux), Alain Allé, a fixé à début 2019, la livraison du chantier. Démarré en mai 2017, le niveau d’exécution des travaux est estimé à 35%.
Les choses auraient pu aller vite, mais il a fallu compter avec certains aléas dont la crue. L’invitée a pris ses quartiers en septembre et y est restée jusqu’en novembre. Pour Allain Allé, ces difficultés prévisibles ont été vite contournées et les grands travaux ont démarré sans anicroches. Après une visite du chantier, l’autorité Cyr Koty a exprimé sa satisfaction. Il n’a pas manqué d’exhorter les responsables de l’entreprise à plus de célérité afin de tenir dans le délai fixé. L’autre chantier visité par le ministre des infrastructures et des transports, c’est celui de Womey. Sur le terrain, la pression est forte. Ouvriers et chefs mettent la main à la pâte. Le temps se décompte inexorablement pour SogeaSatom (l’entreprise en charge des travaux) à Womey, car décembre, c’est le deadline pour livrer le chantier. Pour le Chef chantier, le pari sera gagné. Selon ses explications, le retard noté s’explique par les réajustements effectués au début du projet. « Le projet a été revu dans son contenu et un avenant a été pris. C’est ce qui explique le retard noté, mais les choses iront plus vite », a-t-il rassuré. Le niveau d’exécution des travaux sur ce chantier est de 28%, mais pour le maître d’ouvrage, les gros œuvres sont pratiquement finalisés. A l’autre extrême du chantier, de géants pieux sont en train d’être enfoncés dans la terre. Le coup de l’enclume de la machine fait une grande secousse, ce qui fait craindre sérieusement pour les constructions environnantes. A cette allure, aucune habitation environnante ne pourra résister avant la pose du dernier pieux. Le danger est pressant et la solution qui s’impose, c’est le déplacement des populations. Au cours de sa visite, le Ministre Cyr Koty est allé sensibiliser les personnes situées dans l’emprise. Le message empreint d’exhortation a été bien reçu. Les modalités de relogement devant être retenus de commun accord entre les parties prenantes. « La semaine prochaine déjà, certaines constructions seront cassées », a laissé entendre le Directeur général des infrastructures, Jacques Ayadji. Au terme de sa visite, Cyr Koty a salué la célérité de l’entreprise. Il a réaffirmé la volonté du gouvernement de faciliter la mobilité à travers des infrastructures de qualité.

Hospice Alladayè

  • Social Links:

Laisser une réponse