Une délégation de la direction de la pharmacie du médicament et des explorations diagnostiques Dpmed est descendue ce mercredi 11 avril 2018 dans certaines pharmacies de Cotonou, Calavi et Sèmè-Kpodji….

Affaire ‘’Faux Médicaments’’ : Plusieurs pharmacies inspectées

Affaire ‘’Faux Médicaments’’ : Plusieurs pharmacies inspectées

Une délégation de la direction de la pharmacie du médicament et des explorations diagnostiques Dpmed est descendue ce mercredi 11 avril 2018 dans certaines pharmacies de Cotonou, Calavi et Sèmè-Kpodji. Elle est allée contrôler le retrait effectif des rayons, des médicaments livrés par le laboratoire New Césamex. Conformément à la décision du conseil des ministres. Sur le terrain, le constat est élogieux. Toutes les six officines inspectées ont respecté la décision.

Il n’y avait plus un seul médicament livré par le laboratoire New Césamex dans les rayons des pharmacies contrôlées ce matin. La direction de la pharmacie du médicament et des explorations diagnostiques était à la recherche du paracétamol, du para c, du Cémoxil, de l’Albenmex, Ceterl, tarex et autres portant la marque du laboratoire dont l’autorisation a été retiré. Mais aucun des produits n’a été retrouvé dans les pharmacies Togodo ou Adéchinan inspecté ce matin. La para pharmacie Adéchina n’avait plus commandé chez new Césamex depuis 2001 a rapporté Dr Donatien Ahognon, pharmacien assistant de la pharmacie Adéchinan. Pas de produit de New Césamex dans cette officine mais elle a eu à vendre en 2001 un produit qui n’aurait pas reçu l’autorisation de commercialisation, le meben sirop. La délégation de la dpmed a voulu comprendre comment un tel produit s’est retrouvé dans cette pharmacie en 2001.

C’est un grossiste régulièrement autorisé qui a livré le produit a répondu Dr donatien Ahognon. Les explications fournies, cap a ensuite été mis sur la pharmacie Camp Ghézo. Ici, tous les produits du laboratoire New Césamex ont été retiré bien avant la décision du conseil des ministres a expliqué la directrice adjointe Axelle Ligan. Le constat a été le même à la pharmacie de l’abattoir et st pierre de Sème-Kpodji. Une satisfaction pour docteur Benoit Hounkpevi pharmacien inspecteur de la dpmed et chef de la délégation. Signalons que la descente de ce matin fait suite à celle initié hier dans les magasins des grossistes répartiteur. Ces distributeurs qui se sont également déjà débarrassé des produits du laboratoire incriminé.

Angèle Toboula

  • Social Links: