Les personnes inculpées pour le braquage d’un véhicule de convoyage de fonds de la Société Sagam Security en 2006, derrière la présidence, ont été jugés et condamnés. L’audience s’est déroulée…

Justice 4 personnes condamnées pour le braquage derrière la présidence

Justice 4 personnes condamnées pour le braquage derrière la présidence

Les personnes inculpées pour le braquage d’un véhicule de convoyage de fonds de la Société Sagam Security en 2006, derrière la présidence, ont été jugés et condamnés. L’audience s’est déroulée au tribunal de première instance de Cotonou. Ouvert le mardi, c’est mercredi que le procès a connu son épilogue avec le verdict final du tribunal.
Le sieur Iféany Moses Ofoukou, reconnu coupable de crime d’assassinat et de vol à main armée est condamné à la prison à vie, Charles Ezedji alias Picolo et Chukwu Elendu sont condamnés pour les mêmes chefs d’accusation, à 20 ans d’emprisonnement. Le quatrième complice, Francis Wanaebulamo Onvencho, écope de 12 ans de travaux forcés. Les quatre condamnés doivent verser pour dommages et intérêts 10 millions FCFA à l’Etat béninois et 30 millions FCFA à la société Sagam Sécurity.

Les faits

Le mercredi 06 décembre 2006, une fourgonnette de convoyage de fonds de la Société de Sécurité Sagam a été attaquée par des braqueurs dans la zone de la Présidence de la République. Les braqueurs ont réussi à prendre en otage le véhicule de marque Peugeot 505 immatriculé V 5014 RB qui transportait des fonds. Il s’agit d’une somme de 174.550.797 FCFA et d’un chèque de 206.685.463 FCFA qui étaient convoyés à destination de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique ( DGTCP).
A bord du véhicule se trouvaient Apollinaire Quenum, conducteur, Claver Pierre Kanhonou, agent du Centre des Impôts du port et des autres frontières (CIPAF), ainsi que Fifagbé Rodrigue Djossa et Lucien Azilinon, tous employés de la Sagam. Ils ont été attaqués par les braqueurs qui ont ouvert le feu sur eux. Les bandits ont réussi à emporter l’argent que contenait le coffre-fort du véhicule. Tombés en panne non loin de la mosquée de Cadjèhoun, les braqueurs ont abandonné leur véhicule de marque Peugeot 406, de couleur verte immatriculé Z 6896 RB. Par la suite, ils ont pris en otage dame Félicienne Akpo et se sont enfuis avec son véhicule de marque Opel Omega immatriculé A 1927 RB avec leur butin. Les enquêtes judiciaires ont permis à la police de mettre la main sur 10 individus dont 04 ont été reconnus coupables et condamnés ce mercredi 09 mai 2018.

G. A.

  • Social Links:

Laisser une réponse