Le ministre des petites et moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi, Modeste Kérékou, a procédé, vendredi 25 mai dernier à Cotonou, à la remise des équipements aux bénéficiaires…

Appui aux micros, petites et moyennes entreprises: Des équipements pour booster la productivité nationale

Appui aux micros, petites et moyennes entreprises: Des équipements pour booster la productivité nationale

Le ministre des petites et moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi, Modeste Kérékou, a procédé, vendredi 25 mai dernier à Cotonou, à la remise des équipements aux bénéficiaires du Programme de renforcement de la compétitivité et de mise à niveau (Prcmn). Le don vise à accroître la productivité des micros, petites et moyennes entreprises dans les filières agroalimentaires.

Le gouvernement vient en appui aux micros, petites et moyennes entreprises. C’est à travers d’importants lots de matériels techniques dont la remise officielle a été faite vendredi dernier à Cotonou par le ministre en charge du secteur, Modeste Kérékou. Le don constitué de décortiqueuses, de trieuses de riz, de rappeuses, de séchoirs, de broyeuses,…vise à renforcer les capacités matérielles et productives des bénéficiaires.

Elles sont plus d’une centaine d’entreprises engagées dans les chaînes de valeur ajoutées agroalimentaires sur toute l’étendue du territoire national à bénéficier de ces équipements.
Pour le ministre des petites et moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi, Modeste Kérékou, ce don valorise et encourage la production locale des différents équipements dans notre pays. « Les capacités productives des entreprises bénéficiaires s’en trouveront améliorées et les effets d’entraînement sur le reste de la filière et les autres maillons des chaînes de valeurs s’ensuivront», se réjouit-il.
Ces appuis aux Pme, prennent en compte les filières anacarde, riz, manioc, arachide, palmier à huile. Les femmes engagées dans le secteur agroalimentaire sont les plus loties. « Nous avons tenu compte de l’approche genre pour permettre aux entreprises féminins de bénéficier de ces équipements ; 92 % des bénéficiaires sont des groupements féminins, 45 % des micro-entreprises et Pme bénéficiaires sont dirigées par des femmes », souligne le directeur général de l’Agence nationale des petites et moyennes Entreprises (Anpme), Alexandre Houédjoklounon.
Les bénéficiaires n’ont pas été sélectionnés au hasard. « Il faut être une Pme bien localisée au Bénin, active et performante dans sa production », précise-t-il.
La remise des équipements s’inscrit dans le cadre du Programme de renforcement de la compétitivité et de mise à niveau (Prcmn) des micros, petites et moyennes entreprises et du Programme d’appui au secteur de l’artisanat qui vise à impacter d’ici 2021 plus de 5000 Pme y compris celles du secteur de l’artisanat offrant des produits et services de qualité et compétitifs au plan national et international. Le don traduit le souci du gouvernement d’offrir aux entreprises tous les appuis nécessaires afin de les rendre plus compétitives.
Motif de soulagement et de satisfaction pour le porte-parole des bénéficiaires, Eloi
Hounkponou qui salue l’initiative. «Le Programme d’action du gouvernement (Pag) est réaliste et réalisable. Nous en sommes aujourd’hui les témoins vivants à travers le don des présents équipements », se réjouit-il. Les équipements acquis leur permettront de répondre aux multiples demandes du marché national et sous régional.
Le préfet de l’Atlantique,
Modeste Toboula, y voit un geste à fort impact économique sur le développement. « Nous pouvons par nos maigres ressources faire des pas sérieux vers le développement. Cette plus-value qu’offre le Programme de renforcement de la compétitivité et de mise à niveau (Prcmn), sera bénéfique pour le développement », souligne-t-il. Il établit une relation entre les entreprises, l’Etat et le développement. « Il n’y a pas d’Etat sans entreprises sérieuses en bonne santé. Il n’y a pas d’entreprises sans moyens de production. Il n’y a pas de productions sans entreprises », développe-t-il, avant d’exhorter les bénéficiaires à montrer qu’ils méritent les dons à eux offerts.

  • Social Links: