Les 7 nouveaux Sages de la Cour constitutionnelle ont prêté serment hier mercredi 06 juin 2018. Mais avant de se mettre résolument au travail, ils devront désigner incessamment le bureau…

Election du président de la Cour constitutionnelle, 6ème mandature : La fumée blanche probablement ce jour

Election du président de la Cour constitutionnelle, 6ème mandature : La fumée blanche probablement ce jour

Les 7 nouveaux Sages de la Cour constitutionnelle ont prêté serment hier mercredi 06 juin 2018. Mais avant de se mettre résolument au travail, ils devront désigner incessamment le bureau devant conduire la Haute juridiction durant les cinq (05) prochaines années.  

La Cour constitutionnelle du Bénin écrit depuis hier une nouvelle page de sa riche et mouvementée histoire. Les membres de la 6ème mandature ont été installés comme annoncé. Les 7 Sages ont en effet prêté serment devant le Chef de l’Etat et le bureau de l’Assemblée nationale à Cotonou. C’était au cours d’une cérémonie sobre mais faite de solennité. En présence des Sages dont le mandat prend fin ce mois, les nouveaux juges constitutionnels ont juré de travailler conformément à la loi fondamentale. Véritables gardiens de la paix comme l’a souvent souligné le professeur de droit constitutionnel Frédéric Joël Aïvo, les nouveaux Conseillers auront comme leurs prédécesseurs à statuer sur la constitutionnalité des lois et des actes réglementaires censés porter atteinte aux droits de l’homme ainsi que les conflits d’attribution entre les institutions de l’Etat. Ils devront aussi veiller à la régularité de l’élection du président de la République et celle des élections législatives. Ils ont donc un rôle crucial à jouer au cœur du système démocratique au Bénin. Seulement, ils doivent d’abord désigner le bureau qui doit diriger la Haute juridiction qui fête cette année les 25 ans de son existence. Selon l’article 6 du règlement intérieur de la Cour, le président et le vice-président sont  élus dans les 8 jours de l’installation des nouveaux membres sous la conduite du doyen d’âge. Conformément à la pratique, l’élection du bureau est souvent intervenue 48 heures au plus tard après la cérémonie de prestation de serment. Cette année encore, la tradition devrait être respectée. Ce qui voudra dire que le nouveau président de la Cour pourrait être désigné ce jeudi.

Mike MAHOUNA 

  • Social Links: