La Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) veut lancer une grande opération de recouvrement de ses créances auprès de la clientèle. La nouvelle a été annoncée lors d’une conférence de presse,…

Énergie électrique :La Sbee veut lancer une opération de recouvrement des créances

Énergie électrique :La Sbee veut lancer une opération de recouvrement des créances

La Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) veut lancer une grande opération de recouvrement de ses créances auprès de la clientèle. La nouvelle a été annoncée lors d’une conférence de presse, vendredi 8 juin 2018, dans les locaux de la société, à Cotonou.
Le Directeur Général de la Sbee et ses collaborateurs ont profité de l’occasion pour rappeler les obligations contractuelles des clients de l’entreprise.

Rappelant les nombreuses actions menées par la société dont il a la charge, Laurent Tossou salue la volonté du gouvernement, à travers la location de groupe électrogène de 120 MW, la mise en place d’une ligne de crédit pour l’approvisionnement en combustible des centrales, la construction de la centrale de 120 MW, qui est en cours d’installation à Maria-Gléta, et le projet d’éclairage public qui est en plein développement. Pour le directeur général, « le délestage est complètement conjugué au passé ». En dehors de ces efforts louables du gouvernement pour sortir le Bénin de l’obscurité, le DG Sbee souligne l’appui financier de l’État pour la modernisation de son réseau, la révision des centrales thermiques, la reconstruction d’un barrage, etc. Il invite la clientèle à se mettre à jour vis à vis de la société.
Le Directeur Commercial et de la Clientèle, M. Raymond Okpeicha, rappelle que  » tout client est desservi par un branchement ayant pour objet de fournir l’énergie électrique à travers un contrat d’abonnement’’. Selon lui, « Le prix des fournitures du courant est exigible dans les 5 jours qui suivent la présentation de la facture aux clients. (…). En cas de non-paiement dans le délai imparti, la Sbee pourra suspendre la fourniture de l’énergie dans les 10 jours qui suivent la date limite de délai’’, précise-t-il.

Les actions musclées

Le Directeur Juridique et de la Prévention des Risques, M. Benjamin Koudoli a déclaré que la Sbee s’est montrée très large avec sa clientèle qui en retour ne respecte pas les engagements que la lie avec la société. « Nous avons pris l’habitude de donner des moratoires, mais il est constaté qu’il y a des clients qui ne se soucient pas de payer leurs dettes. Je veux seulement rappeler qu’il existe d’autres moyens de droit pour recouvrir les créances », fait-il comprendre.
Les efforts que fournit la société pour maintenir le cap induit des ressources importantes. Dès la semaine prochaine, indique Laurent Tossou, il sera « lancé une vaste opération de recouvrement en mettant en œuvre, aussi bien les procédures commerciales que pénales pour que nous puissions ensemble, relever le défi qui nous a été confié’’. Selon lui, les créances de la société auprès de sa clientèle s’élèvent à plus de 20% du chiffre d’affaires de l’année écoulée. Une situation qui influence les obligations de la Sbee vis à vis de ses fournisseurs. Ainsi, le recouvrement des créances va permettre à la Sbee non seulement d’améliorer ses services au profit de la clientèle, mais aussi de payer ses fournisseurs.

G. A.

  • Social Links: