A la surprise générale ce jeudi, les députés ont voté contre l’adoption de la proposition de loi portant amendements de la constitution du 11 décembre 1990. C’est par un vote…

Bénin/Réformes constitutionnelles :  Le Bénin organise son premier référendum après 1990

Bénin/Réformes constitutionnelles : Le Bénin organise son premier référendum après 1990

A la surprise générale ce jeudi, les députés ont voté contre l’adoption de la proposition de loi portant amendements de la constitution du 11 décembre 1990. C’est par un vote de 62 députés pour, 19 contre et une abstention. N’ayant pas réuni les quatre cinquième des voix des parlementaires, soit 66 députés, le texte qui a pourtant reçu l’approbation des députés pour une prise en considération et examiné en plénière sera soumis au référendum dans les tout prochains jours. C’est un acquis qui leur ouvre la voie du référendum conformément aux dispositions de l’article 155 de la constitution.

Cyrille LIGAN

En effet, c’est à la tribune avec les bulletins de couleur rouge, verte et jaune que les députés de la septième législature ont voté contre l’adoption de ce texte pourtant jugé novateur pour le développement et la modernisation du Bénin. L’initiative émane de huit députés à savoir Bruno Amoussou, Antoine Kolawolé Idji, Robert Gbian, Mathurin Nago, André Okounlola, Barthélémy Kassa, Raphaël Akotègnon et Nassirou Bako Arifari. Leurs propositions d’amendement visent notamment à consacrer dans la constitution la suppression de la peine de mort, la promotion de la représentativité des femmes au parlement, l’alignement des mandats et le regroupement de toutes les élections, ainsi que la création de la cour des comptes.

  • Social Links: