Depuis les premières déclarations de la coalition de Djéffa qui a tenté de faire croire que la procuration de Atao Hinnouho a été obtenue de force, les réactions se sont…

Bénin/Amendement de la Constitution : Issa Saley réagit,  soutient Atao Hinnouho et tance Guy Mitokpe

Bénin/Amendement de la Constitution : Issa Saley réagit, soutient Atao Hinnouho et tance Guy Mitokpe

Depuis les premières déclarations de la coalition de Djéffa qui a tenté de faire croire que la procuration de Atao Hinnouho a été obtenue de force, les réactions se sont multipliées. Après Mathurin Nago, c’est Issa Salifou qui est intervenu ce Lundi 09 Juillet sur le sujet. Avec une grosse amertume, il a dit être choqué par les propos de Guy Mitokpe sur Soleil FM, et a par ailleurs condamné la démarche des journalistes de cette chaine. Il est revenu au cours de l’entretien sur sa position au sein de la minorité parlementaire.

Il faudra retenir que Issa Salifou reste membre de la minorité parlementaire. « En politique on ne peut oublier d’où on vient » a-t-il laissé entendre.   C’est ainsi que Saley, a souligné appartenir à l’Alliance Soleil grâce à laquelle , il a obtenu son ticket actuel au parlement. Partant, il déclare qu’il est de bon ton que 6 mois avant la fin de la mandature, il retourne vers son alliance d’origine et son président Sacca Lafia, pour reprendre langue avec ce dernier. C’est donc ce qui a justifié son revirement et son vote sur la loi portant amendement de la constitution. Par ailleurs, il demeure député membre de la minorité parlementaire et président de son Groupe parlementaire.

Concernant la polémique déclenchée par le Député Guy Mitokpe, qui a déclaré sur SOLEIL FM,  que ATAO HINNOUHO  a juré sur le coran , promettant  remettre sa procuration, Issa Salifou  s’est non  seulement inscrit en faux , mais a condamné fermement les propos de son jeune collègue. Selon lui, le député Mitokpé , dont il respecte la foi religieuse, s’est attaqué à la religion musulmane, ce qui est contraire aux bonnes mœurs. Il  affirme également  qu’il n’a eu aucun contact avec  Guy Mitokpé, mais qu’il a discuté   pendant plus de trois heures avec Candide Azannai. Issa Salifou soutient avoir déclaré à Azannai    ouvertement,  qu’il ne pouvait voter contre le projet d’amendement de la constitution.   Le Président de l’UPR  dira pour finir, que  L’honorable Atao Hinnouho vit des moments difficiles, et il serait maladroit de vouloir l’accabler avec des propos,  du genre de  GUY MITOKPE.

 

G. Salomon

  • Social Links: