Fin de parcours pour l’homme d’affaires Bernard Kikissagbé.  Une source policière  a confirmé très tôt ce vendredi 13 Juillet 2018,  que l’homme d’affaires à la réputation sulfureuse,   arrêté au TOGO,…

Bénin/Sécurité : Fin de parcours, KGB entre les mains de la police béninoise

Bénin/Sécurité : Fin de parcours, KGB entre les mains de la police béninoise

Fin de parcours pour l’homme d’affaires Bernard Kikissagbé.  Une source policière  a confirmé très tôt ce vendredi 13 Juillet 2018,  que l’homme d’affaires à la réputation sulfureuse,   arrêté au TOGO, sera remis aux autorités béninoises dans les heures à venir. Parti du Bénin, quelques jours avant la perquisition qui a eu lieu à son domicile en mai dernier, KGB a été appréhendé par la police togolaise quelques jours après. Son transfèrement se fera à la frontière bénino-togolaise à Hillacondji ce vendredi.

Ce n’est plus une rumeur. L’information a été confirmée dans la nuit de ce Jeudi 12 Juillet. Connu dans le milieu, et réputé pour la précision de ses montages, KGB n’est plus libre de ses mouvements.  De sources crédibles, l’homme d’affaires était recherché pour cybercriminalité, et pour des transactions financières obscures sur des flux financiers douteux.

Une source proche de la police togolaise a révélé que les autorités béninoises ont mis tous les moyens nécessaires en jeu, afin d’appréhender l’homme d’affaires.  Son arrestation   est à mettre donc à l’actif de la police républicaine qui a décidé de lutter efficacement contre la cybercriminalité. Elle a en effet joué un grand rôle, dans la fourniture d’informations fiables qui ont  débouché sur l’arrestation de KGB.

La police béninoise avait lancé une traque infernale contre les cybercriminels à Cotonou. Dans la foulée les images de la perquisition au domicile de KGB ont fait le tour des réseaux sociaux. Alors que le flou persistait sur son arrestation, l’information actuelle vient dissiper tout soupçon. Bernard KIKISSAGBE sera à Cotonou ce Vendredi 13 Juillet 2018.

Tout porte à croire que le nouveau pouvoir à Cotonou est décidé à   traquer la pègre e démantelant les milieux d’affaires douteux. L’arrestation de KGB est un signal fort que lancent en effet les autorités béninoises,  aux hommes d’affaires à la réputation sulfureuse dans la sous-région Ouest Africaine. Intouchable il y a quelques années, KGB tombe dans la nasse de la police républicaine. D’autres sources avaient confirmé en mai 2018,  l’arrestation d’un de ses hommes de main en l’occurrence, L.D. Les analystes diront à Cotonou, que le pouvoir Talon vient de réussir un grand coup, là où les anciens régimes,  n’ont pu frapper. Le Bénin a en effet opté depuis 2016, pour une sécurisation totale de son environnement économique.

Carin MEISEGON

  • Social Links: