Prendre connaissance des forces politiques qui composent chaque bloc, analyser les forces et faiblesses de chaque bloc afin d’appréhender la position qui convient aux Forces unies pour le nouveau départ…

Affiliation à un bloc politique de la mouvance présidentielle: FUND-Irédé poursuit les échanges pour un choix optimal

Affiliation à un bloc politique de la mouvance présidentielle: FUND-Irédé poursuit les échanges pour un choix optimal

Prendre connaissance des forces politiques qui composent chaque bloc, analyser les forces et faiblesses de chaque bloc afin d’appréhender la position qui convient aux Forces unies pour le nouveau départ (FUND-Irédé), c’est l’exercice auquel les militants de ce mouvement politique se sont attelés le samedi 29 septembre à Sakété. C’était à l’occasion du premier symposium organisé par le bureau politique que préside l’actuel ministre des enseignements Maternel et primaire, Salimane Karimou. Les délégués venus de toutes les régions où le mouvement a étendu ses tentacules, ont pris part activement aux travaux qui ont duré plusieurs heures.
A la cérémonie d’ouverture, on pouvait noter la présence de plusieurs personnalités notamment, l’ancien vice-premier ministre François Abiola accompagné d’une délégation de son parti, le MEsB, les députés Louis Vlavonou, Domitien Nouémou, Abdoulaye Gounou, le préfet du Plateau et la présidente du CPP. Selon le secrétaire du parti, Pierre Chanou, c’est dans la perspective de s’affilier à d’autres formations politiques pour constituer un parti politique unifié que ces assises ont été convoquées. Le président du bureau politique de FUND-Irédé va préciser que le présent symposium placé sous le thème « FUND-Irédé et la réforme du système partisan : vers quel bloc politique ? », vise à « assurer à tous une meilleure appropriation du contenu de la réforme du système partisan, examiner les tenants et aboutissants de cette réforme en lien avec les objectifs de FUND-Irédé, et opérer en toute sérénité un choix optimal ». Mais avant, le ministre Karimou a rappelé à l’assistance les valeurs cardinales de son mouvement à savoir, faire la politique autrement et promouvoir l’éthique, puis rassuré son auditoire de l’engagement qui est le sien d’assurer une majorité confortable au président Patrice Talon à l’issue des élections législatives de 2019. « Vous auriez pu réfléchir à la place des militants mais vous avez choisi de les réunir à l’occasion de ce symposium pour discuter, échanger, analyser et tirer une conclusion » a apprécié Domitien Nouémou du Bloc progressiste. Au nom des acteurs du bloc Dynamique unitaire en recomposition, son collègue Abdoulaye Gounou a invité les participants à approfondir les réflexions afin de mériter le droit de participer à la décision finale prise par le mouvement.
Au terme des travaux, les membres du bureau exécutif et les délégués au symposium ont rendu publique la déclaration finale dont voici la substance : « …le parti FUND-Irédé, soucieux du rassemblement pouvant aboutir à l’unité dans la diversité, a fait l’option de poursuivre les consultations afin d’aboutir à la mise en place d’un creuset pouvant éviter les déchirements à l’interne. En conséquence, les FUND-Irédé ne sauraient choisir d’appartenir pour l’instant à tel ou tel autre bloc, mais profitent de l’occasion pour réitérer leur soutien indéfectible aux actions du gouvernement et s’engagent à occuper constamment le terrain afin d’élargir la base des militants. Les délégués au symposium donnent mandat au bureau exécutif national des FUND-Irédé de prendre la décision d’affiliation à un bloc politique au moment opportun. »

Germin DJIMIDO

  • Social Links: