Le gouvernement, à travers le ministère en charge des Affaires sociales et de la Microfinance poursuit ses actions en faveur des personnes défavorisées. La semaine écoulée, une délégation dudit ministère…

Soutien aux personnes vulnérables : Le ministère des affaires sociales appuie des parents de triplés

Soutien aux personnes vulnérables : Le ministère des affaires sociales appuie des parents de triplés

Le gouvernement, à travers le ministère en charge des Affaires sociales et de la Microfinance poursuit ses actions en faveur des personnes défavorisées. La semaine écoulée, une délégation dudit ministère conduite par Alphonse Sogadji, Directeur général du Fonds d’appui à la solidarité nationale, a sillonné les départements de l’Ouémé, du Plateau, Mono, Couffo et Zou pour apporter un appui financier aux couches vulnérables, notamment des parents de triplés et les personnes en situation de handicap.
Ce geste intervient à la suite de l’appui financier aux étudiants handicapés des universités de Parakou et d’Abomey-Calavi, aux personnes handicapées pour leur traitement chirurgical, aux parents de triplés et jeunes cas sociaux pour leur formation professionnelle. Au total, une vingtaine de parents de triplés ont bénéficié d’une assistance financière. Un geste apprécié par le représentant des bénéficiaires de l’Ouémé/Plateau qui a salué les efforts du gouvernement dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des personnes vulnérables. D’ailleurs, selon le représentant du préfet de l’Ouémé, ces appuis contribueront à sortir les bénéficiaires de la précarité et feront d’eux à terme, des acteurs de développement. Alphonse Sogadji, Directeur général du Fonds d’appui à la solidarité nationale, représentant la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Bintou Chabi Adam Taro, a indiqué que lesdits appuis financiers ne sont qu’une infime partie de ce que prévoit le gouvernement au profit du secteur social. ‘’En outre, le projet du renforcement du capital humain (Arch) prend en compte un plus grand nombre de bénéficiaires à travers les composantes assurance maladie, microcrédits, formation professionnelle, assurance retraite’’, a-t-il ajouté avant d’inviter les bénéficiaires à une gestion efficiente des fonds.

Christelle AZANDEME (Stag)

  • Social Links: