L’hôpital St Jean de Dieu de Tanguiéta vient de bénéficier d’un don de deux ambulances grâce à la coopération entre le Japon et le Bénin. La remise de ces ambulances…

Coopération bénino-japonaise: Deux ambulances pour l’hôpital St Jean de Dieu de Tanguiéta

Coopération bénino-japonaise: Deux ambulances pour l’hôpital St Jean de Dieu de Tanguiéta

L’hôpital St Jean de Dieu de Tanguiéta vient de bénéficier d’un don de deux ambulances grâce à la coopération entre le Japon et le Bénin. La remise de ces ambulances a été confirmée, ce mardi 9 octobre à Cotonou, à travers la signature du contrat de don entre le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, et l’ambassadeur du Japon près le Bénin, Kiyofumi Konishi.

D’un coût global de 40 438 437 FCFA, les deux ambulances officiellement mises à la disposition de l’hôpital St Jean de Dieu de Tanguiéta, grâce à la coopération entre le Japon et le Bénin contribueront à l’amélioration de la santé des populations béninoises. Aussi l’hôpital pourra-t-il renouer avec sa tradition de toujours porter secours aux malades de la zone pour leur transport des différents centres de santé.

En effet, a expliqué le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, le parc d’ambulance de l’hôpital St Jean de Dieu de Tanguiéta se trouve dans un état de rebus avancé qui le réduit à une seule ambulance qui malheureusement est actuellement accidentée. Face à cette situation, a-t-il poursuivi, l’ambassade du Japon près le Bénin sollicitée à travers le consul d’Espagne près le Bénin a répondu favorablement à la requête par la promesse de deux ambulances il y a seulement quelques mois. Désormais, cette promesse est devenue une réalité avec la signature du contrat de don entre les deux pays.
Ce don japonais, dira le ministre de la Santé, s’inscrit parfaitement dans le programme d’action du gouvernement et témoigne, encore une fois, de l’attachement du Japon au peuple béninois. Ainsi, ces ambulances permettront d’augmenter la fréquentation de cet hôpital qui déploie déjà une activité très intense et qui s’étend chaque jour un peu plus. Elles permettront aussi de réduire la mortalité en général et celle des mères en accouchement. Car, dit-il, une population en bonne santé est un facteur de production, donc de développement pour l’émergence de la nation.
Très soucieux de l’amélioration des conditions de vie de la population béninoise, l’ambassadeur du Japon près le Bénin, Kiyofumi Konishi, reste persuadé que l’acquisition des ambulances contribuera à sauver la vie des patients venant des centres périphériques et dont l’état de santé nécessite une évacuation sanitaire à l’hôpital St Jean de Dieu de Tanguiéta.
Le représentant de l’hôpital de St Jean de Dieu de Tanguiéta, Rodrigue Djitrinou a, pour sa part, pris l’engagement de veiller personnellement à une utilisation rationnelle et conséquente de ces ambulances.

  • Social Links: