Le Président Patrice Talon a présenté son Programme d’actions du Gouvernement, ‘’Le Bénin Révélé’’ en Décembre 2016. Deux ans après la présentation de ce vaste programme qui va hisser le…

Afrique /Investissements et PAG :  2019, l’année de tous les espoirs pour le Bénin

Afrique /Investissements et PAG : 2019, l’année de tous les espoirs pour le Bénin

Le Président Patrice Talon a présenté son Programme d’actions du Gouvernement, ‘’Le Bénin Révélé’’ en Décembre 2016. Deux ans après la présentation de ce vaste programme qui va hisser le pays sur la route du développement, beaucoup se plaignent de la lenteur dans la concrétisation des projets et programmes. Mais en réalité, le régime en place avait pris le temps de peaufiner son programme et d’asseoir les conditions pour faire du Bénin une terre propice aux investissements directs étrangers. Plus de la moitié du financement du PAG est prévue pour le secteur privé. L’assainissement de climat des affaires est donc une condition sine qua non à la réussite du programme. Une fois ces étapes franchies, les investisseurs se bousculent déjà aux portes du pays. Les spécialistes avancent même que les prochaines années devraient enregistrer un afflux massif desdits investisseurs vers le Bénin.

L’année 2019 sera celle de tous les espoirs pour le Bénin. Après les phases d’études et de redéfinition de plusieurs projets contenus dans le Programme d’actions du Gouvernement (Pag), les choses vont aller désormais très vite afin de donner un vrai visage au Pag. Et la vitesse de croisière sera atteinte dans les deux ou trois prochaines années. Mais dès 2019, la plupart des grands chantiers prévus dans le Pag vont entrer dans leur phase active avec le lancement annoncé de plusieurs 6 de chantiers dès le premier trimestre. Aucun secteur ne sera laissé de coté. Numérique, transport, énergie, infrastructures, tourisme et culture, sport, santé, agriculture, etc, Talon a tout prévu jusque dans les moindres détails pour atteindre ses objectifs de développement. Le Gouvernement, et le projet de budget pour l’année 2019 le montre à loisir, compte renforcer aussi les dépenses sociales.

Mais le domaine dans lequel les économistes et les financiers prévoient un véritable boom, c’est celui des investissements étrangers directs. Américains, européens ou encore asiatiques sont en effet de plus en plus séduits par les conditions d’investissement et l’environnement des affaires offerts par le Bénin grâce aux courageuses réformes mises en œuvre par le Gouvernement de Patrice Talon. Les nombreuses rencontres de ce dernier avec les patrons des grands groupes internationaux lors de ses déplacements à l’étranger offrent de bonnes perspectives pour les années à venir. Ils sont toujours été convaincus des potentialités qu’offre le Bénin en matière d’investissements. Il n’en serait être d’ailleurs autrement quand on se réfère aux qualités de négociateur et à la force de persuasion du chef de l’Etat béninois, qui s’est mué en véritable Vendeur-Représentant-Placier (VRP) pour son pays.

2019 va sonner donc comme l’heure des premières récoltes des fruits de réformes mises en place depuis Avril 2016 par Patrice Talon. Des domaines tels que l’aéronautique, les banques, l’agriculture, les mines, le tourisme et la pêche seront probablement les premiers à être pris d’assaut. Le Directeur général de l’Agence de promotion des investissements et des exportations Laurent Gangbès se réjouit de cette perspective. Il affirme avoir constaté « une accélération des demandes d’installation d’entreprises étrangères au Bénin ». Elles semblent donc avoir trouvé dans le pays un environnement suffisamment intéressant pour s’y implanter. Cela représente des milliers d’emplois qui seront créés dans les années à venir. Et pour Patrice Talon, le seule issue possible pour le développement du Bénin. Il l’a encore martelé au sommet nordique-Afrique au début de mois de Novembre dernier : « l’investissement en Afrique plutôt que l’aide ».

Abass TIDJANI

  • Social Links: