En marge de la journée internationale de la  lutte contre le Vih sida, l’émission 90 minutes pour convaincre de la Radio nationale a reçu ce 2 décembre 2018, les acteurs…

Bénin/ Lutte contre le VIH Sida : Des efforts à faire en matière de prévention

Bénin/ Lutte contre le VIH Sida : Des efforts à faire en matière de prévention

En marge de la journée internationale de la  lutte contre le Vih sida, l’émission 90 minutes pour convaincre de la Radio nationale a reçu ce 2 décembre 2018, les acteurs du secteur sanitaire pour faire un bilan de la stratégie mise en place par l’État béninois.  Il ressort des différentes interventions que le Bénin a fait des avancées notables dans la lutte. Cependant, des efforts restent à faire en matière de prévention à l’endroit de la population notamment les jeunes et les adolescents,  sexuellement actifs.

Selon Anselme Adonon, les divers efforts ont permis au Bénin d’avoir un taux de prévalence stable de 1,2% avec moins de 1000 décès imputés au VIH en 2015. Un tel bilan a été possible grâce aux accompagnements psychologiques des personnes vivant avec le VIH. A l’en croire, le cadre institutionnel et la prise en compte des recommandations de l’OMS ont permis d’atteindre le résultat de la stabilité de la prévalence.

A l’occasion, Maxime Bassabi, chargé des programmes de lutte contre le Vih Sida a  révélé que le taux de nouvelles infections a baissé de près de 50% sur ces dix dernières années. De 14,1% en 2008, le taux de transmission du Vih de la mère à l’enfant est passé à 7,6% en 2014. Aussi, le  nombre de personnes vivants avec le Vih est-il  évalué à 69 000 en 2016 dont 55% sont sous anti-retroviraux. Par ailleurs,  le Gouvernement n’entend pas se satisfaire de ces résultats.

Certes, un vaccin avéré n’existe pas encore mais des traitements pour vivre avec le mal ont montré leur efficacité. Ainsi, les femmes séropositives mettent au monde des enfants séronégatifs.

Au terme de l’émission, Anselme Adonon  a fait remarquer que les jeunes et les adolescents sont les plus touchés par cette maladie. De ce fait, il a exhorté  le gouvernement à renforcer les séances de sensibilisation au profit de la couche juvénile.

  • Social Links: