Le Bénin à travers la société Label Bénin a pris part à Shanghai en Chine, à la première édition de l’exposition internationale des importations de la Chine (China International Import…

Les Chinois intéressés par le Cajou et le Soja béninois

Les Chinois intéressés par le Cajou et le Soja béninois

Le Bénin à travers la société Label Bénin a pris part à Shanghai en Chine, à la première édition de l’exposition internationale des importations de la Chine (China International Import Expo – CIIE). Une exposition qui présente des opportunités de rencontre, d’échanges entre investisseurs, promoteurs et clients.
A l’occasion de ce grand rendez-vous d’affaires, les opérateurs chinois ont manifesté beaucoup d’intérêt pour le Cajou et le Soja du Bénin. La preuve en est la collaboration avec un client d’une entreprise de la Province de Jiangsu en Chine. Label Bénin a reçu un client en quête de noix de Cajou. Cette exposition fut également l’occasion pour les nouveaux partenaires dont le Bénin, de s’entretenir sur la chaîne de production de cette filière, de la culture jusqu’à la transformation et l’emballage des produits finis.
Un autre promoteur d’entreprises en quête d’un marché où s’approvisionner en Soja, s’est aussi rapproché du représentant béninois.
Au terme des changes, les deux patrons d’entreprises et le fournisseur béninois sont tombés d’accord sur les clauses de collaboration. Pour marquer cette nouvelle ère du Cajou et du Soja béninois, les partenaires ont procédé à la signature d’un mémorandum d’entente à la grande satisfaction des partenaires chinois.
Au regard de la quantité importante de Cajou et de Soja attendue par les Chinois, la société Label Bénin a ratissé large. Elle a bénéficié de trois rencontres soldées à chaque fois par la signature du mémorandum d’entente.
Un acte qui montre que le Bénin dispose d’importants atouts.
Les partenaires chinois ont par ailleurs promis de visiter les installations béninoises très prochainement pour s’assurer des normes de qualité, étant donné que la qualité des produits agricoles revêt un intérêt particulier.
Cette phase sera précédée des documents qui certifient de la qualité, notamment la qualité bio, qui préoccupe beaucoup les partenaires.
Selon les opérateurs chinois, le Bénin possède de réelles potentialités du point de vue qualité et du prix dans la fidélisation de des clients. Ce qui constitue un atout non négligeable dans la fidélisation des clients, un soutien de taille et un exploit.
Ces rencontres répondent à l’analyse permanente des besoins exprimés par les clients dans la base des données et visent à mettre sur orbite, les opportunités du monde des affaires afin de permettre aux entreprises et partenaires de pourvoir mieux s’orienter. Lorsque les organisateurs marquent leurs accords, ils invitent les partenaires à l’exposition CIIE. Ce qui leur permet de finaliser les échanges entamés et de procéder sur les lieux à la signature du contrat de partenariat.
Cette première édition a connu la participation de plus de 250 représentants d’entreprises.
F. Aubin AHEHEHINNOU

  • Social Links: