Les choses se compliquent pour Maître Adrien Houngbédji. Le Président du Parti du renouveau démocratique (Prd) est convoqué à la brigade criminelle ce mardi 12 mars 2019. La convocation N°294/BC/DJP/MISP/SEC…

Les raisons de la convocation de Adrien Houngbédji   à la brigade criminelle

Les raisons de la convocation de Adrien Houngbédji à la brigade criminelle

Les choses se compliquent pour Maître Adrien Houngbédji. Le Président du Parti du renouveau démocratique (Prd) est convoqué à la brigade criminelle ce mardi 12 mars 2019. La convocation N°294/BC/DJP/MISP/SEC en date du 11 mars 2019 à lui adressée serait relative à une affaire pénale. Ladite convocation est délivrée en exécution du Soit Transmis n°058-C/PRC-2019 du Procureur de la république près le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou. C’est donc un client de taille qui sera reçu par cette unité d’enquête ce mardi à 10 heures.

La convocation adressée au président de l’Assemblée nationale intervient à la suite de l’audience de mise en état du recours adressé par son parti politique à la Cour constitutionnelle ce lundi suite au rejet dudit dossier par la Cena. A cette audience, le Prd aurait demandé que soient également invalidés les récépissés définitifs délivrés aux Blocs républicain et progressiste, seuls partis en règle d’après la Cena.

D’après nos sources, une affaire de recel de documents administratifs serait à la base de cette convocation. En effet, au cours d’une émission dont il était l’invité sur une radio privée de la place dimanche dernier, le porte-parole du Prd, Charlemagne Honfo déclarait que parti serait détenteur de preuves irréfutables (documents administratifs) selon lesquelles le dossier du parti déposé à la Cena aurait été manipulé.

Ces allégations graves, doublées de la production desdits documents seraient d’après nos sources à l’origine de cette convocation de la deuxième personnalité de l’Etat. Houngbédji risque donc gros à cette convocation en pleine période électorale. Tout le peuple reste suspendu à l’issue de cette convocation qui ouvre un autre épisode dans le feuilleton électoral en cours.

Gabin GOUBIYI

  • Social Links: