Les manifestations entrant dans le cadre de la Journée internationale de la femme se sont déroulées, vendredi 8 mars dernier, à Natitingou sous l’autorité du préfet du département de l’Atacora,…

JIF 2019 au Bénin: Rompre avec certains stéréotypes

JIF 2019 au Bénin: Rompre avec certains stéréotypes

Les manifestations entrant dans le cadre de la Journée internationale de la femme se sont déroulées, vendredi 8 mars dernier, à Natitingou sous l’autorité du préfet du département de l’Atacora, Lydie Déré Chabi Nah. Elles ont été marquées par un concours de cuisine et deux matches de football au grand bonheur des dames.

« La promotion de l’égalité entre les sexes et le leadership des femmes en politique sont essentiels pour la réalisation des objectifs de développement durable », se convainc le préfet de l’Atacora. Raison pour laquelle, tous les acteurs intervenant dans le département de l’Atacora à travers des projets et programmes luttent inlassablement, selon elle, contre les stéréotypes et les relations de pouvoir inégales entre les femmes, les hommes, les garçons et les filles pour promouvoir l’égalité des genres et l’inclusion.
Ainsi, pour elle, le thème choisi, cette année, invite à réfléchir aux moyens innovants qui permettent de faire progresser les habitudes en déclenchant des changements. Ce qui permet de diffuser des approches novatrices susceptibles de rompre avec les disparités en vue de valoriser autrement la jeune fille.
N’da Antoine N’da, maire de Natitingou, lors de son intervention, a encouragé les femmes à se battre pour mériter autant de places dans le conseil communal que les hommes. « Nous sommes vos frères et vous respectons dignement », a-t-il indiqué.
Une perche tendue que la seule femme élue conseillère du conseil communal de Natitingou, Marguérite Daraté, entend saisir et exploiter pour mieux gérer la cité aux côtés des hommes. Après avoir rendu hommage au préfet, l’élue conseillère a témoigné du travail de promotion des femmes qu’elle abat. Elle a plaidé, entre autres, pour l’autonomisation effective des femmes, la mise en place d’un mécanisme d’écoulement des productions des femmes et la promotion scolaire des filles à travers l’octroi des bourses d’excellence.
Un concours de cuisine a permis à trois groupes de femmes de se mettre à l’épreuve, en préparant des mets de leur choix. A la fin, c’est l’équipe de femmes qui a présenté le ragout amélioré qui a décroché le premier prix, suivie de celle qui a fait du ‘’ouatché’’ et la dernière place est revenue à l’équipe ayant présenté la sauce légume accompagnée de pâte blanche.
Au stade municipal dans l’après-midi, ce sont les Lionnes qui l’ont emporté sur les Wengro en lever de rideau d’un match opposant deux équipes de la Cité des Nanto.

  • Social Links: