La campagne cotonnière 2019 est déjà un succès pour le Bénin en termes de qualité et de quantité. La tournée du président de l’Association interprofessionnelle du coton, Mathieu Adjovi, accompagné…

Campagne cotonnière 2018-2019 Un succès en terme de qualité et de quantité à l’actif de l’AIC

Campagne cotonnière 2018-2019 Un succès en terme de qualité et de quantité à l’actif de l’AIC

La campagne cotonnière 2019 est déjà un succès pour le Bénin en termes de qualité et de quantité. La tournée du président de l’Association interprofessionnelle du coton, Mathieu Adjovi, accompagné du ministre de l’agriculture dans les usines d’égrenage du coton-graine et des aires de stockage révèle que les prévisions de plus de 700 000 tonnes seront atteintes en battant le record de la campagne dernière qui était de plus de 600 000 tonnes.

Le Bénin atteint des résultats au niveau de la filière cotonnière dont les progrès ces deux dernières campagnes inspirent admiration. Des exploits qui confirment le professionnalisme dont fait preuve les acteurs de la filière de Coton. A l’heure actuelle, plus de 600 000 tonnes de coton graines ont été égrenés. Ce chiffre montre clairement que le résultat final de cette année va dépasser les 600.000 mille tonnes de production de l’année précédente.

L’Association interprofessionnelle du coton (Aic), satisfait des acteurs de la filière s’est résolue d’aller au-delà des performances enregistrées au cours des deux dernières campagnes cotonnières, et vise une performance de 700 000 tonnes. Si déjà à la date d’aujourd’hui cette importante tonnes de coton graines est réceptionnée alors que les récoltes continuent dans certaines régions, d’ici quelques semaines les prévisions de plus de 700 000 tonnes seront atteintes.

L’ambition du président de l’AIC, Mathieu Adjovi se concrétise qui est de hisser le Bénin au rang des meilleurs producteurs du continent se concrétise. Ainsi, le bon déroulement de cette campagne d’égrenage garantie non seulement une performance en matière de quantité mais aussi en qualité.

Grâce à la gestion qui se fait depuis peu par l’AIC, le Bénin peut désormais compter sur la filière coton pour assurer son développement. Les exploits des dernières années sont les fruits du programme d’intensification de la production de coton. En effet, dès son accession depuis le 6 avril dernier, le Chef de l’Etat, Patrice Talon qui connaît très bien le secteur a mis en place un nouveau dispositif pour booster la production de l’or blanc béninois et pour en faire un label mondialement reconnu. Le chiffre de la campagne avant son arrivée en 2016 était de 300.000 tonnes. Avec la gestion de la filière du coton par l’AIC, en 2016-2017, le Bénin a obtenu une production de 452.000 tonnes. Le Bilan de la campagne cotonnière 2017-2018, donne une augmentation de la production cotonnière dépassant les 575 000 tonnes. Les prévisions déjà pour cette campagne sont estimées à plus de 700 000 tonnes. Ces records de production augurent d’un avenir meilleur pour la filière coton au Bénin en tant que pilier de l’économie nationale.

Akpédjé AYOSSO

  • Social Links: