La journée d’hier fut particulièrement chargée pour l‘ancien chef de l’Etat. Après avoir reçu Mohamed Ibn Chambas, l’émissaire du secrétaire général des Nations-Unies venu s’enquérir de la situation qui prévaut…

Tête-à-tête entre Patrice Talon et Nicéphore Soglo ce jour au palais de la République : Un pas décisif vers le dégel

Tête-à-tête entre Patrice Talon et Nicéphore Soglo ce jour au palais de la République : Un pas décisif vers le dégel

La journée d’hier fut particulièrement chargée pour l‘ancien chef de l’Etat. Après avoir reçu Mohamed Ibn Chambas, l’émissaire du secrétaire général des Nations-Unies venu s’enquérir de la situation qui prévaut actuellement au Bénin, Nicéphore Soglo a échangé plus tard dans la soirée avec un hôte venu tout droit du palais de la Marina. Emissaire du chef de l’Etat, Sacca Lafia, ministre de l’intérieur est allé remettre une invitation spéciale de son chef à l’ancien président de la République. Patrice Talon a donc officiellement émis le vœu d’échanger avec son illustre prédécesseur aujourd’hui à 17h au palais de la République.
Le contexte qui prévaut actuellement et l’heure de la remise de cette invitation ne sont pas anodins. Il n’y a aucun doute que le plat de résistance de ces retrouvailles a trait à la délicate situation pré-électorale que traverse le Bénin. L’opposition n’étant pas en lice pour les législatives du dimanche 28 avril 2019 parce que n’ayant pas réussi à obtenir certaines pièces administratives exigées à la fois par la Cour constitutionnelle et la charte des partis politiques, Patrice Talon a renvoyé la patate chaude au parlement qui doit statuer jeudi prochain sur cette situation plutôt inédite que connait le Bénin dont la tradition démocratique se passe de tout commentaire. Les signaux sont plutôt au vert, puisqu’un consensus a déjà été trouvé à ce niveau. Il ne reste que la commission des lois dépose son rapport et que la plénière décide en dernier ressort.
Dans la perspective de ce dénouement tant espéré, Patrice Talon veut sans doute discuter de cette actualité avec son aîné dans la fonction présidentielle pour recueillir des conseils et des orientations. Sensible à cette démarche, Nicéphore Soglo dont les efforts en faveur de la promotion de la paix sur le continent ne sont plus à démontrer ira à la rencontre de Patrice Talon ce jour. Il ne manquera certainement pas de jouer sa partition pour que le Bénin passe avec succès le cap des législatives inclusives de 2019.

Quid de Boni Yayi ?
Ex chef de l’Etat, Boni Yayi ne bénéficie pas encore de cette attention particulière. Jusqu’à ce que nous nous mettions sous presse, il n’a reçu aucune invitation de son successeur. Méthodique à souhait, Patrice Talon va certainement à son rythme. Lorsque le moment viendra de discuter dans un cadre officiel et solennel avec son prédécesseur, il ne manquera pas de lui adresser une invitation comme il vient de le faire pour Nicéphore Soglo.

20-03-2019, Moïse DOSSOUMOU

  • Social Links: