Dans sa mission de trouver des solutions pour une sortie de crise, le président de l’Assemblée nationale Adrien Houngbédji poursuit la concertation avec les toutes les formations politiques. A l’étape…

Sortie de crise des législatives Des partis de l’opposition se retirent des discussions

Sortie de crise des législatives Des partis de l’opposition se retirent des discussions

Dans sa mission de trouver des solutions pour une sortie de crise, le président de l’Assemblée nationale Adrien Houngbédji poursuit la concertation avec les toutes les formations politiques. A l’étape actuelle, certains partis de l’opposition se sont retirés des négociations.

Les partis de l’opposition tels que RE, le PCB et FCBE ne veulent plus prendre part aux concertations avec Houngbédji. Ils acceptent de revenir à la table de discussions si le préalable de la reconnaissance de leur existence est levé dans la loi. Aussi, exigent-ils la délivrance du certificat de conformité par le ministère de l’intérieur. Cette disposition s’appliquerait à tous les partis qui seraient dans le même cas qu’eux, c’est à dire les formations politiques qui existaient avant la réforme de la charte. Une proposition de loi dérogatoire à la charte des partis sera déposée en ce sens.
Les discussions reprennent ce jeudi sur la loi électorale.

Akpédjé AYOSSO

  • Social Links: