Très attachée à la paix, la fondation Malèhossou n’est pas restée indifférente à la situation sociopolitique qui prévaut à la veille des législatives prochaines. Face aux hommes des médias hier,…

Législatives 2019 : La fondation Malèhossou milite pour des élections apaisées

Législatives 2019 : La fondation Malèhossou milite pour des élections apaisées

Très attachée à la paix, la fondation Malèhossou n’est pas restée indifférente à la situation sociopolitique qui prévaut à la veille des législatives prochaines. Face aux hommes des médias hier, elle a déploré le fait que l’opposition ne puisse pas prendre part au scrutin du 28 avril 2019, mais croit que le recours à la violence ne saurait être la solution. « Notre rôle est d’appeler la population au calme, à la sérénité et à la paix. La paix est un attribut de Dieu et c’est un comportement que nous devons adopter. La fondation invite la population béninoise au calme afin de préserver la paix qui est très chère pour le développement du Bénin », a déclaré Faïssou Adegbola, Secrétaire Général de la Fondation Malèhossou.
En phase avec ses orientations, ladite fondation et son président s’engagent à œuvrer inlassablement pour la promotion d’un climat apaisé. « Nous ne voulons jamais la guerre dans ce pays. Nous devons penser aux enfants. Les imams et les alphas ont prié pour la paix. Depuis l’arrivée des musulmans du temps d’Agadja, grâce aux prières, le Dahomey a gagné les guerres. Dieu est là et nous protège », a martelé El Hadj Yacoubou Malèhossou.
L’occasion a été saisie par la Fondation pour passer en revue les actions phares ayant marqué les 3 premières années du Nouveau départ. Pour El Hadj Malèhossou, le Président Talon fait beaucoup d’efforts pour la construire d’un Bénin avec une économie assainie et modernisée où la fraude fiscale ne sera plus qu’un vieux souvenir. Il en veut pour preuves, la fin des grèves intempestives, la rationalisation des dépenses publiques, la réforme du secteur de la santé, la lutte contre les faux médicaments, la fin des rançons sur les axes routiers, la lutte contre la corruption et l’impunité. « Nous avons fait le bilan des 3 ans. Beaucoup d’actions ont été faites. Aujourd’hui, le Bénin est en chantier et il faut avoir le courage de le dire », a-t-il laissé entendre. La fondation entend jouer sa partition en accompagnant le Chef de l’Etat. Elle appelle chaque Béninois à faire de même pour un Bénin Triomphant.

11-04-2019, Adrien TCHOMAKOU

  • Social Links: