En tout et pour tout, il a fallu deux bonnes semaines après la déclaration des présidents d’institution (le 1er avril),  pour que le parti du Renouveau démocratique (Prd) de Maître…

Clarification de sa position sur la crise préélectorale : ” Sans le Prd, pas d’élections… ” Et après ?

Clarification de sa position sur la crise préélectorale : ” Sans le Prd, pas d’élections… ” Et après ?

En tout et pour tout, il a fallu deux bonnes semaines après la déclaration des présidents d’institution (le 1er avril),  pour que le parti du Renouveau démocratique (Prd) de Maître Adrien Houngbedji, en même temps président de l’Assemblée nationale, clarifie sa position quant aux législatives du 28 avril qui risquent de se tenir sans les forces politiques de l’opposition. Me Adrien Houngbedji qui était au Palais de la République avec ses pairs, le 1er avril, a-t-il cautionné le communiqué lu par le Médiateur  de la République au sortir de la rencontre avec le chef de l’État ? Si oui ou si non, quelle est la position du Prd qu’il préside, par rapport audit communiqué qui demande la poursuite du processus électoral sans les partis écartés, y compris bien entendu le Prd ?  Après les contestations de ses entités à la base par rapport à cette exclusion du parti arc-en-ciel et des autres formations, pour la plupart se réclamant de l’opposition, la Direction exécutive nationale du Prd a fini par rendre publique sa position dans la nuit de ce mardi 16 avril 2019. Les signes avant-coureurs de cette position peuvent être facilement décelés dans le discours de Me Adrien Houngbedji à l’ouverture de la dernière session ordinaire de la 7eme législature de l’Assemblee nationale, vendredi dernier. En clair, le Prd qui réitère  être pour la démocratie, dit non à des élections non inclusives. ” Sans le Prd, pas d’élections législatives ”, précise le communiqué qui dénonce la supercherie mise en place par le pouvoir pour l’évincer du jeu, ainsi que les partis de l’opposition.

Enfin, pourrait-on dire… À y voir de près, cette position du parti arc-en-ciel tranche avec celle de l’Udbn, par exemple, et s’aligne sur le mot d’ordre de l’opposition. La question qui mérite d’être posée, cependant est que le Prd ira-t-il réellement au-delà de ce communiqué sur deux pages pour des actions concrètes afin de prendre part au scrutin ? Ce communiqué n’est-il pas rendu public pour juste faire plaisir éventuellement à sa base ? Si non,  va-t-on assister, dans les prochains jours, à des actions concertées et conjointes des leaders du Prd et ceux des autres partis exclus du processus électoral ? Autant de questions qui taraudent les esprits puisque certaines indiscretions avaient annoncée que Adrien Houngbédji et le Prd acquiesceront l’exclusion. Le constat, dans les jours à venir…

 

Worou BORO

  • Social Links: