Loin de porter le manteau d’une banque ou d’un lieu de haut conflit, le siège du parti La Renaissance du Bénin (RB) sis à Vidolé, reconnu aussi comme celui de…

Militarisation du siège de l’opposition à Kouhounou: Soglo s’indigne contre les forces de l’ordre

Militarisation du siège de l’opposition à Kouhounou: Soglo s’indigne contre les forces de l’ordre

Loin de porter le manteau d’une banque ou d’un lieu de haut conflit, le siège du parti La Renaissance du Bénin (RB) sis à Vidolé, reconnu aussi comme celui de l’opposition est fortement militarisé depuis quelques jours. Des hommes en uniformes et très vigilants, quadrillent de jour comme de nuit, la maison politique et de prise de décisions de l’opposition, baptisée aussi « Maison de la Résistance ». Aucun militant ou leader politique de l’opposition ne peut se frayer le moindre chemin pour avoir accès aux locaux. Une situation qui a suscité la descente sur les lieux du président d’honneur de la RB, Nicéphore Dieudonné Soglo, hier, mardi 16 avril 2019. Très consterné par cette militarisation, l’ancien chef d’Etat s’est dit « très déçu » de la posture adoptée par les forces de l’ordre, sensées assurer la sécurité des populations. « L’armée protège la population et ne peut se retourner contre elle. C’est insensé et cela prouve que la peur a changé de camp. La preuve qu’également ce gouvernement et son chef savent qu’ils sont en dessous de tout et veulent se maintenir. Il sait que ce qu’il fait n’est pas bon et est à l’encontre du peuple », a fustigé l’ancien chef d’Etat Nicéphore Dieudonné Soglo. Dans cette même consternation, le président d’honneur de la Renaissance du Bénin en a profité pour opiner, une nouvelle fois, sur la situation politique actuelle. Il n’a pas caché son amertume sur l’organisation des prochaines élections législatives au Bénin sans l’opposition. Selon son développement, l’absence de l’opposition prouve l’ignorance des acteurs sur les nombreuses luttes engagées qui représentent aujourd’hui, un pan important de l’histoire du Dahomey et qui ont conduit à la Conférence nationale des forces vives de la nation. Une assise qui a prouvé à l’Afrique la maturité politique du Bénin devenu ainsi un modèle en termes de démocratie. Si l’intérêt du peuple béninois est la sauvegarde de sa démocratie, Nicéphore Dieudonné Soglo a convié les dirigeants au respect de l’Etat de droit et à la sauvegarde de la démocratie pour une paix durable.

Rastel DAN

  • Social Links: