La situation socio-politique que traverse le Bénin depuis quelques semaines préoccupe la gent féminine. Une rencontre réunissant les femmes des marchés et autres s’est tenue ce mercredi 17 avril…

Revendication des droits des femmes Thérèse Waounwa crée un Comité national de résistance

Revendication des droits des femmes Thérèse Waounwa crée un Comité national de résistance

 

La situation socio-politique que traverse le Bénin depuis quelques semaines préoccupe la gent féminine. Une rencontre réunissant les femmes des marchés et autres s’est tenue ce mercredi 17 avril 2019, à la bourse du travail à Cotonou sous l’initiative de Thérèse Waounwa, présidente du Comité national des revendeurs, vendeurs et artisans du Bénin (Conarab) et de Mathurine Sossoukpè, présidente du Mouvement des femmes pour la liberté au peuple et le progrès social (M.f.l.p.p.).
L’objectif de cette rencontre est d’analyser la situation socio-politique et de prendre des mesures qui d’après elles sont adéquates. Après maintes réflexions, les femmes des marchés et quartiers de Cotonou et environs ont convenu de mettre sur pied un nouveau comité pour revendiquer leur droit. Selon le communiqué final, le comité qui sera sous la direction de Thérèse Waounwa aura pour mission, d’engager de nombreuses actions en vue de la satisfaction de leurs revendications. Il s’agit entre autres de la suppression des impôts et taxes iniques dans les marchés et pour les artisans et artisanes, la réinstallation et le dédommagement des personnes déguerpies.
Les femmes demandent aussi au gouvernement de mettre fin aux tracasseries de toutes sortes dans les marchés et les ateliers.
Par ailleurs, en ce qui concerne les législatives du 28 avril prochain, elles plaident auprès de tous les acteurs impliqués pour des élections inclusives.
Les responsables du Comité national de résistance placent aussi au cœur de leur lutte le cas des « exilés et détenus politiques ».

Akpédjé AYOSSO

  • Social Links: