La douane béninoise a décidé d’en découdre définitivement avec les contrebandiers. Les hommes de Charles Inoussa Sacca Boco, directeur général des douanes et droits indirects ont réédité l’exploit mardi 16…

Brigade des douanes de Hounsahoué/Couffo : Plus de 400kg de faux médicaments saisis

Brigade des douanes de Hounsahoué/Couffo : Plus de 400kg de faux médicaments saisis

La douane béninoise a décidé d’en découdre définitivement avec les contrebandiers. Les hommes de Charles Inoussa Sacca Boco, directeur général des douanes et droits indirects ont réédité l’exploit mardi 16 avril 2019, en procédant à la saisine d’une importante quantité de médicaments à Aplahoué quartier Zohoundji. C’est une opération menée de main de maître par la brigade des douanes de Hounsahoué.

La fièvre électorale que vit le Bénin n’a guère émoussé la vigilance des agents de la douane béninoise. Les faussaires, profitant de l’effervescence que procure la campagne du scrutin législatif du 28 avril prochain, se sont une fois encore illustrés, contournant le dispositif de contrôle mis en place. Mais c’est sans compter avec la vigilance des douaniers et leur détermination à mettre un terme définitif à la contrebande. En effet, c’est suite à un avis de fraude que les agents de la Brigade des douanes de Hounsahoué se sont rendus dans un magasin à Aplahoué, mardi 16 avril 2018 à 20h30 min. sur les lieux, le constat est désolant. Huit colis de produits pharmaceutiques soigneusement emballés jonchaient le sol. Et selon les sources de la douane, ayant remarqué la présence des douaniers, le conducteur de taxi moto qui transportait les produits par lot au lieu de déchargement s’est enfuit aussitôt, abandonnant lesdits colis et sa moto. C’est alors que les douaniers se sont saisis des colis et de la moto, qu’ils ont ramenés à la Brigade. Cette nouvelle prise est un signal fort lancé par la douane pour signifier aux faussaires qu’en dépit de la fièvre électorale, la vigilance est de mise et qu’aucun manquement aux procédures douanières ne saurait être toléré.

Il est à signaler que le mois dernier, la douane des départements du Mono/Couffo avait déjà opéré des arrestations de plusieurs véhicules en provenance du Togo dont les conducteurs ont préféré la brousse parce que chargés de produits dissimulés sous des sacs de charbon afin d’échapper à la douane. C’est donc une lutte implacable que la douane béninoise a décidé de mener contre les faussaires.

 

Mike Mahouna

  • Social Links: