Le directeur de cabinet du ministère de l’Economie et des finances,  Hermann Orou Takou a lancé, officiellement  hier, mardi 14 mai 2019, le programme national des Opérateurs économiques agréés (OEA)…

Echanges commerciaux au Bénin:Le programme national des opérateurs économiques agréés, lancé

Echanges commerciaux au Bénin:Le programme national des opérateurs économiques agréés, lancé

Le directeur de cabinet du ministère de l’Economie et des finances,  Hermann Orou Takou a lancé, officiellement  hier, mardi 14 mai 2019, le programme national des Opérateurs économiques agréés (OEA) à Cotonou. 

Abdul Wahab ADO

Le programme national des opérateurs  économiques agréés au Bénin entre dans sa phase active.  Ainsi à l’occasion du lancement  qui a connu la présence des cadres administratifs, les douaniers et les hommes d’affaires, le directeur général des douanes et droits indirect, Charles Inoussa Sacca Boco, a fait savoir que  « l’Organisation mondiale des douanes a conçu les normes SAFE visant à sécuriser et faciliter le commerce mondial qui ne cesse de s’accroître. Le cadre de norme SAFE, poursuit le DG des Douanes, reprend la notion d’Opérateurs économiques Agrées, permettant aux administrations des douanes  d’octroyer ce statut sur la base de la confiance et de la crédibilité, à certaine entreprises remplissant des conditions préétablies. C’est en réponse aux demandes du secteur privé que, l’administration des douanes béninoises  dans sa nouvelle démarche de service public de proximité, a entrepris depuis  novembre 2016, la mise en place d’un programme d’OEA suivant les directives pertinentes de l’Organisation mondiale des douanes en la matière afin d’importer les bonnes pratiques ». Le premier responsable des disciples de Saint Mathieu a indiqué que, « l’OEA est une partie intervenant  dans le mouvement  international  des marchandises à quelque titre que ce soit et qui a été reconnue  partout au nom d’une administration nationale des douanes comme respectant les normes de l’Organisation mondiale des douanes ou des normes équivalentes en matière de sécurité de la chaine logistiques.  Il a cité les avantages de l’OEA qui est entre autre,  la réduction  des délais de traitement et les contrôles réduits dans l’intérêt des entreprises. Pour M. Coulibaly, directeur général adjoint de Webb Fontaine, présent à cette cérémonie, « l’OEA est une plateforme d’information sur toutes les opérations. Il a précisé les avantages de l’OEA qui sont : de simplifier les procédures de dédouanement et Sécuriser les recettes de l’Etat. Leur rôle est d’accompagner la Douane béninoise dans ses réformes. Nicolas Adagbé, représentant du secteur privé d’ajouter que, l’objet du programme est l’amélioration, la simplification, la réduction des coûts et des délais de traitement. Son vœu est le renforcement des capacités des opérateurs économiques car cela aidera les opérateurs économiques   dans leurs affaires. Le directeur de cabinet du ministère de l’Economie et des finances, Hermann Orou Takou, avant de lancer le programme d’expliquer que toutes les reformes économiques engagées entrent dans la dématérialisation, l’interconnexion  et la finalité est la simplification des procédures. « Le programme permettra à la douane l’amélioration et la mobilisation des recettes et par ricochet d’encourager l’investissement… Les opérateurs économiques bénéficieront d’un traitement rapide de leurs opérations. Globalement, indique le directeur de cabinet, c’est l’accroissement des échanges commerciaux ». En effet, une présentation du programme des opérateurs économiques agréés a été faite aux participants. Il faut mentionner que selon le programme des opérateurs économiques agréés, des types de certificats pourront être délivrés aux chefs d’entreprises dans le cadre de ce statut. Il s’agit de : certificat douanières ; certificat sécurité-sûreté et certificat simplifications douanières/sécurité-sûreté.

  • Social Links: