Les épreuves du Brevet d’Etude du Premier Cycle (Bepc) ont démarré ce lundi sur toute l’étendue du territoire national. Au Ceg Sègbèya, c’est le Préfet de l’Atlantique et du littoral,…

BEPC 2019 : Jean Claude Codjia lance les épreuves écrites au CEG Sègbèya

BEPC 2019 : Jean Claude Codjia lance les épreuves écrites au CEG Sègbèya

Les épreuves du Brevet d’Etude du Premier Cycle (Bepc) ont démarré ce lundi sur toute l’étendue du territoire national. Au Ceg Sègbèya, c’est le Préfet de l’Atlantique et du littoral, Jean Claude Codjia qui a procédé au lancement officiel.

19.960 candidats planchent pour le Bepc dans le département du littoral. Au Ceg Sègbèya, ils sont 1328 candidats répartis dans 38 salles de composition. Accompagné d’une délégation composée du maire de la ville de Cotonou, du directeur départemental de l’enseignement secondaire, Jean-Claude Codjia a donné le top pour le démarrage de l’épreuve de communication écrite. « C’est ce que vous avez appris qu’on vous demande. Pas de stress, gardez le calme. Ayez une certaine sérénité. Lisez lentement l’épreuve et apportez des solutions qui ont été passées en revue toute l’année », a-t-il conseillé aux candidats. Le Préfet se dit satisfait du bon démarrage de l’examen et a tenu à remercier tous les acteurs du gouvernement. « On vient de lancer l’examen dans ce centre et tout à l’heure nous allons faire le tour des autres centres. C’est l’occasion pour moi de saluer tous les acteurs de l’éducation et notamment le gouvernement pour tous les efforts qui ont été fournis pour que nous puissions avoir une année apaisée, les enseignants pour leur sens patriotique et tous ceux qui nous ont permis de lancer les épreuves à bonne date », a-t-il ajouté. Selon Robert Dossou Gbodjinou, directeur départemental des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle du littoral, le Bepc est le fruit de plusieurs mois de travail et il aimerait avoir un nombre élevé de réussite. « Les candidats sont dans de bonnes conditions. On attend la suite et mon souhait est que nous ayons un taux de succès qui avoisine les 70% », a-t-il laissé entendre.
Mélaine AKODEGNON (Stag)

  • Social Links: