Lundi 03 juin dernier, le chef de l’Etat est allé à l’archevêché de Cotonou. Il sonnait environ 19h 50’ quand le cortège présidentiel composé de trois véhicules avec gyrophare mais…

Bénin : Talon chez le Clergé

Bénin : Talon chez le Clergé

Lundi 03 juin dernier, le chef de l’Etat est allé à l’archevêché de Cotonou. Il sonnait environ 19h 50’ quand le cortège présidentiel composé de trois véhicules avec gyrophare mais sans sirène s’est immobilisé devant l’archevêché. Il en est ressorti après environ une heure d’horloge. Si pour le moment aucune information n’a filtré des échanges entre Patrice Talon et le Clergé catholique, on peut aisément imaginer que cette visite s’inscrit sans doute dans le cadre de la main tendue du chef de l’Etat à toute la classe politique en général et à l’Opposition en particulier. Qu’il vous souvienne que le Clergé a offert sa médiation. Patrice Talon est sans doute allé discuter avec l’Eglise catholique des modalités. La différence cette fois-ci, c’est le chef de l’Etat lui-même qui s’est déplacé. Il n’est pas resté dans son Palais pour attendre que les autres prennent l’initiative. Cela démontre qu’il veut vraiment une sortie de crise. Seulement, est-il prêt à satisfaire toutes les exigences ? D’abord celle de l’Eglise catholique qui demande une amnistie  générale pour tous les exilés. Ensuite l’Opposition a posé trois conditions avant de s’asseoir à la table de dialogue. Il s’agit de l’annulation des élections législatives, le retour des exilés et la libération des prisonniers politiques. Pour matérialiser sa volonté de voir l’Opposition à la table, Patrice Talon sait qu’il doit faire un geste fort à son endroit. Quelque chose qui permettra au clergé d’enclencher les pourparlers. On sera certainement situé sur ce qui a été décidé au cours de ces échanges les jours à venir.

 

M.M

  • Social Links: